•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une résidence est la proie des flammes aux Îles-de-la-Madeleine

Une résidence en feu dont la fumée se dirige vers la maison voisine. Des citoyens sont rassemblés devant celle-ci.

Une partie de la résidence était déjà en flammes lors de l'arrivée des premiers pompiers.

Photo : Gracieuseté

Roxanne Langlois

Une résidence de L'Étang-du-Nord, aux Îles-de-la-Madeleine, est une perte totale à la suite d'un incendie qui s’est déclaré en avant-midi, samedi.

Les pompiers ont été appelés à se rendre à la maison du chemin E.-Bourque vers 10 h 50, heure locale.

C'est l'unique occupante des lieux, qui était toujours à l’intérieur, qui a sonné l'alarme. La dame, qui a été transportée au centre hospitalier à des fins préventives, est parvenue à évacuer les lieux sans être blessée.

La personne venait tout juste d’évacuer quand le bâtiment s’est embrasé, mentionne le directeur du Service de sécurité incendie et de la sécurité publique pour la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, Joël Sauvé.

Selon M. Sauvé, le feu s’était déjà répandu lors de l’arrivée des deux premiers sapeurs, qui demeurent à proximité. Déjà, comme les fenêtres et la porte étaient ouvertes, l’embrasement était généralisé pour la moitié de la maison. Il y avait un vent assez fort qui arrivait de l’ouest, donc toute la partie est de la maison était embrasée totalement.

C’est une vieille maison [qui a subi] plusieurs rénovations au fil du temps. On était en mode défensif compte tenu de l’ampleur de l’incendie. Pour avoir le contrôle sur l’incendie, ça a pris environ une heure.

Une citation de :Joël Sauvé, directeur du Service de sécurité incendie et de la sécurité publique pour la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine

Un véhicule stationné à proximité a également été la proie des flammes. La chaleur intense a aussi endommagé le revêtement extérieur de la maison voisine. Les dommages sur cette résidence sont évalués à environ 10 000 $.

Une enquête est en cours afin de déterminer la cause exacte du brasier. Ce serait au niveau de la cuisine que l’incendie a débuté, précise néanmoins Joël Sauvé.

Environ 30 pompiers des casernes des secteurs Cap-aux-Meules et Havre-Aubert sont intervenus afin de combattre le feu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !