•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première adoption d’un béluga au Beluga Ultra Trail en Haute-Côte-Nord

Le fjord du Saguenay.

Le fjord du Saguenay (archives)

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Près de 800 coureurs de tous les âges se sont rassemblés sur les sentiers du fjord du Saguenay, samedi, pour le Beluga Ultra Trail. C'est deux fois plus de sportifs que l'an dernier à cet événement.

Des courses de 1, 5, 15, 30 et 45 km étaient organisées pour à la fois faire découvrir les sentiers aux sportifs, mais aussi pour sensibiliser les participants à la faune marine de la rivière Saguenay.

Marie-Christine Dion, la directrice générale des Trails du Saguenay-Lac-Saint-Jean à l'origine du Beluga Ultra Trail, annonce que l'organisation fait l'adoption de son premier béluga en partenariat avec le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), une initiative de 5 000 $.

C'est vraiment pour la protection du béluga. On sensibilise nos athlètes et nos participants à l'importance de la protection du béluga, explique Mme Dion. Donc, en adoptant un béluga, il ne nous appartient pas à nous; il appartient aux athlètes. Si tout va bien, dès l'an prochain, on va être en mesure d'adopter notre deuxième béluga, se réjouit l'organisatrice de l'événement.

On est vraiment fiers de ça; on est l'une, je crois, des seules courses au Québec à s'associer à une cause environnementale de cette envergure-là.

Une citation de :Marie-Christine Dion, directrice générale des Trails du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La remise des prix et le dévoilement du nom du béluga se feront ce soir à Tadoussac.

Passeport vaccinal

Marie-Christine Dion soutient que le Beluga Ultra Trail est le premier gros événement sportif à devoir se soumettre aux exigences du passeport vaccinal, ce qui lui a fait perdre quelques participants. La majorité [a] bien compris. On a eu quelques participants qui ont été plutôt fâchés de la situation, mais nous, on fait seulement appliquer ce qui a été demandé par le gouvernement, expose la directrice générale. Elle ajoute que trouver des bénévoles a représenté un défi et qu'il en manque toujours une vingtaine à son équipe.

Soleil au rendez-vous

Bien qu'il y ait eu de la pluie entre 7 h et 9 h à Tadoussac samedi matin, Marie-Christine Dion soutient que la température était ensuite au rendez-vous pour les athlètes.

On ne veut pas se vanter, mais on pense qu'on a le plus beau parcours de trails au Québec. C'est nous qui l'avons ici, entre Baie-Sainte-Marguerite et Tadoussac.

Une citation de :Marie-Christine Dion, directrice générale des Trails du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Du côté des résultats, c'est Martin Dagenais qui a remporté la première place pour le 45 km avec une durée de 4 h 43 min 53 s chez les hommes. Chez les femmes, c'est Sarah Bergeron qui a fait le meilleur temps avec 5 h 14 min 27 s.

Au 30 km, Pascal Côté est arrivé en premier du côté des hommes, avec 3 h 24 min 49 s, et Marie-Claude Tremblay du côté des femmes, avec 4 h 17 min 19 s.

Les résultats des plus petites distances seront dévoilés plus tard en journée, samedi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !