•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saskatchewanais se font beaucoup vacciner après l’annonce du passeport vaccinal

Des personnes dans un rang.

Des personnes venues se faire vacciner à une clinique au Southland Mall à Regina au lendemain de l'annonce de l'instauration d'un passeport vaccinal en Saskatchewan.

Photo :  CBC / Jessie Anton

Radio-Canada

L’annonce de la mise en place du passeport vaccinal en Saskatchewan s’est accompagnée d’un engouement des Saskatchewanais pour la vaccination.

Vendredi, au lendemain de la décision du premier ministre Scott Moe d’instaurer le passeport vaccinal à partir du 1er octobre, des habitants de Regina et de Saskatoon se sont rendus dans les cliniques de vaccination sans rendez-vous COVID-19 de ces villes pour recevoir leur premier, deuxième ou même troisième vaccin.

Aujourd'hui, c'est le premier jour où je peux vraiment me faire vacciner , a déclaré Donna Swapp, une femme dans la file, au Southland Mall à Regina, pour recevoir sa deuxième dose du vaccin Moderna.

Mme Swapp a déclaré que se faire vacciner une deuxième fois était important pour elle. Elle a dit qu'elle pensait à sa fille, au retour à une vie normale et aux personnes dont interventions chirurgicales sont reportées à cause de la COVID-19.

Comme tout le monde, j'ai eu cette hésitation au début. J'avais peur de la COVID-19, mais j'avais aussi peur du vaccin.

En faisant ses propres recherches, elle s'est sentie plus confiante à l'idée de se faire vacciner, a déclaré Mme Swapp. 

Par ailleurs, elle a jugé fantastique de constater que d'autres personnes de son entourage se faisaient vacciner pour la première fois.

Je pense que cela signifie que le vent tourne dans le bon sens, a-t-elle déclaré.

Rob Howse s'est rendu à deux reprises vendredi à la clinique sans rendez-vous située sur la 22e rue Ouest à Saskatoon pour une troisième injection appelée injection de rappel.

Lorsqu’il s’y est rendu le matin, plus d'une douzaine de personnes faisaient déjà la queue, dit-il.

Même s’il reconnaît un engouement pour le vaccin, l'annonce de Scott Moe n'a pas joué un rôle dans sa décision de se faire vacciner vendredi, a-t-il dit.

Un autre résident de Saskatoon, Leland Rafferty, qui s'est rendu au même endroit vendredi, a déclaré que cette clinique a fini par manquer de vaccins pour les clients sans rendez-vous, mais qu'il a quand même pu se faire vacciner.

Outre le passeport vaccinal dont l’entrée en vigueur est prévue en octobre, le gouvernement de la Saskatchewan a rendu le port du masque obligatoire dès vendredi pour toutes personnes se trouvant dans des endroits publics intérieurs. 

La nouvelle réglementation concernant les masques restera en vigueur jusqu'à la fin du mois d'octobre.

Avec les informations de Jessie Anton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !