•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gémeaux : le documentaire Je m’appelle humain s’illustre lors du Gala de l’industrie

Une femme devant deux micros, et tenant un cellulaire dans sa main, parle à la foule lors du gala des Gémeaux

Kim O’Bomsawin a remporté le Gémeaux de la réalisation pour son travail sur le documentaire «Je m'appelle humain», vendredi soir.

Photo : Eric Myre

Radio-Canada

Lauréat de quatre trophées, dont celui dans la catégorie Meilleure émission ou série documentaire : biographie ou portrait, Je m’appelle humain (Terre innue) s’est distingué lors du Gala de l’industrie des 36es prix Gémeaux, vendredi soir. Radio-Canada s’est par ailleurs illustré dans les catégories d’affaires publiques avec également quatre distinctions.

La cinéaste Kim O’Bomsawin, qui a été récompensée pour son travail de réalisation, croyait que son film serait trop niché pour faire son chemin. Je m’appelle humain est un portrait de la poète innue Joséphine Bacon (Nouvelle fenêtre), qui se bat pour sauver de l’oubli les traditions et la culture transmises par ses ancêtres.

Visiblement émue lors de son discours de remerciement, la réalisatrice et écrivaine abénakise a tenu à saluer Mme Bacon, qu’elle a qualifiée de monument national et de survivante d’un récit qu’on ne raconte pas.

Une soixantaine de prix ont été remis au cours de ce gala qui célèbre les artisans et les artisanes œuvrant derrière les caméras. L'événement a été diffusé en direct depuis les studios de la troupe de cirque Les 7 Doigts, dans le Quartier des spectacles. L’animation était assurée par la comédienne Alice Pascual et le comédien Richardson Zéphir.

Un homme et une femme assis sur scène, devant une statuette géante d'un prix Gémeaux.

Richardson Zéphir et Alice Pascual lors de leur numéro d'introduction, vendredi soir

Photo : Eric Myre

La sixième (et dernière) saison de la série Les pays d’en haut a été la production la plus récompensée lors du Gala de l’industrie : elle a récolté cinq trophées, dont ceux des meilleurs costumes et des meilleurs décors. Menant le bal avec 18 nominations au total, la série policière Faits divers a quant à elle remporté deux prix vendredi soir.

Deux statuettes dorées pour Enquête

L’émission Enquête, produite par ICI Radio-Canada Télé, a été sacrée Meilleure série ou spéciale d’affaires publiques. Elle a également été saluée pour sa réalisation, grâce à l’épisode Police et profilage : 40 ans d’échec (Nouvelle fenêtre).

Découverte, une autre émission de la société d’État, a été récompensée dans la catégorie Meilleure recherche : affaires publiques, pour l’épisode COVID-19 : la réplique scientifique (Nouvelle fenêtre). Enfin, Rad, le laboratoire de journalisme de Radio-Canada, a reçu le prix de la Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques, affaires publiques, sports, pour sa couverture des élections américaines 2020 (Nouvelle fenêtre).

Les célébrations se poursuivront samedi, à l’occasion du Gala d’ouverture des 36es prix Gémeaux, animé par Chantal Lamarre et diffusé en direct sur ICI ARTV dès 20 h. Elles se concluront dimanche par le Gala des prix Gémeaux, animé par Véronique Cloutier, à partir de 20 h sur ICI Télé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !