•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des agents de la faune ont saisi 45 bars rayés pêchés illégalement

Des agents de la faune et des bars rayés saisis.

Les agents de protection de la faune ont réalisé des interventions pour lutter contre le braconnage du bar rayé en Gaspésie.

Photo : Gracieuseté : ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Alice Proulx

Des agents de protection de la faune ont réalisé des interventions pour lutter contre le braconnage du bar rayé dans les havres de pêche de Grande-Rivière et de Sainte-Thérèse-de-Gaspé.

C'est dans le cadre de l'opération poisson-nageur que les interventions en deux phases se sont déroulées dans les secteurs de Chandler et de Saint-Georges-de-Malbaie.

La première phase a eu lieu du 1er au 4 septembre, et la suivante, dans la nuit du 15 au 16 septembre.

Une intervention des agents de la faune.

Une intervention s'est déroulée le soir.

Photo : Gracieuseté : ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Les agents de protection de la faune, l’escouade canine de la Protection de la faune du Québec et les agents de Pêches et Océans Canada ont procédé à l’arrestation de 17 personnes qui s’adonnaient à la pêche au bar rayé en utilisant du poisson comme appât.

Certains ont été arrêtés, puisqu'ils conservaient plus de prises que le contingent quotidien permis.

Un chien de l'escouade canine et son maître.

L'escouade canine était sur place.

Photo : Gracieuseté : ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Par ailleurs, 11 perquisitions ont mené à la saisie de 45 bars rayés obtenus illégalement, a indiqué par communiqué le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ces saisies ont, par la suite, été remises à un organisme communautaire de la région.

Des bars rayés dans une boîte de camion.

Plusieurs bars rayés ont été saisis.

Photo : Gracieuseté : ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Plus de 1650 maquereaux et 18 homards ont aussi été saisis au cours de cette enquête.

Le ministère rappelle qu’il est interdit de pêcher cette espèce à l’aide d’appâts naturels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !