•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix Auger-Aliassime inaugure A3 Surfaces

Félix Auger-Aliassime devant les installations d'A3 Surfaces à Saguenay.

Félix Auger-Aliassime est actionnaire de la compagnie saguenéenne A3 Surfaces.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

À 6’ 4’’ (1,93 m), il passe rarement inaperçu. L’as du tennis Félix Auger-Aliassime, 11e raquette sur le circuit mondial, a fait tourner les têtes vendredi, à Saguenay, même si son passage n’avait rien à voir avec sa présence sur un court.

L’athlète était dans la région pour prendre part à l’inauguration officielle de l’entreprise A3 Surfaces, dont il est ambassadeur et actionnaire.

L'entreprise, située à Chicoutimi, a fait plusieurs fois la manchette au cours de la dernière année. Son usine, toute neuve, produira de l'aluminium anodisé antimicrobien. Les surfaces autodésinfectantes qui permettent de freiner la propagation de bactéries et de virus ont été développées ici même au pays du métal gris. La compagnie attend toujours les autorisations nécessaires pour commercialiser son produit en Amérique du Nord. En ce moment, la balle est dans le camp de Santé Canada. 

C'est un jalon important aujourd'hui qu'on vit là. C'est qu'aujourd'hui qu’on est capable de fabriquer des pièces, de concrétiser notre rêve et de livrer les pièces sur le marché , a déclaré le président d’A3 Surfaces, Martin Lambert.

Les propriétaires de l’entreprise voient aussi grand que leur ambassadeur et n’hésitent pas à utiliser l’imagerie du tennis pour faire valoir tout le potentiel de leur technologie. Ils pensent pouvoir traiter, annuellement, l'équivalent de 15 000 terrains de tennis en surfaces d'aluminium.

Je suis convaincu que c'est le futur. C'est vraiment le futur. Ils ont fait une technologie incroyable qui est très innovante pour le milieu de la santé et ça va vraiment changer la norme dans le milieu médical, dans le milieu du voyage, dans le milieu de l'hébergement , a commenté l’athlète de 21 ans, tout juste rentré des Internationaux des États-Unis, où il s’est incliné en demi-finale contre Daniil Medvedev.

Le gouvernement du Québec est partenaire du projet de mise en place d’une usine par A3 Surfaces.

L'aluminium, c'est notre richesse et vous avez su l'utiliser à pleine capacité et à votre façon. Les gens du Saguenay, vous contribuez à changer le monde en offrant un matériau qui pourra contrer efficacement la propagation des maladies, a souligné Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

Comme Félix Auger-Aliassime, dans la fleur de l’âge, la compagnie a de grandes ambitions.

Nous avons une usine qui nous permet de fabriquer à grande échelle, qui va nous permettre de fabriquer des produits et étendre nos produits à l'international. D'ailleurs, on a déjà plusieurs opportunités qui progressent bien en Europe et on compte continuer sur cette lancée , a mis en relief le directeur général d’A3 Surfaces, Jean-Sébastien Lemieux.

Avec Mireille Chayer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !