•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau demande à un candidat libéral de « suspendre » sa campagne

Un homme devant un mur de brique et des graffitis.

Kevin Vuong brigue le poste de député d'Adam Vaughan, élu sous la bannière libérale en 2014 dans la circonscription qui s'appelait alors Trinity-Spadina. Il nie les allégations d'agression sexuelle à son endroit.

Photo : CBC

Radio-Canada

Kevin Vuong, candidat libéral dans Spadina-Fort York, doit « suspendre sa campagne », affirme le chef du Parti libéral après que le Toronto Star a annoncé qu'il avait déjà été accusé d'agression sexuelle – une accusation qui a ensuite été abandonnée.

S'adressant aux journalistes, Trudeau a déclaré que son parti n'avait appris les allégations que jeudi dans l’édition du quotidien – des allégations qu'il a qualifiées de graves.

À la question de savoir si Kevin Vuong serait autorisé à siéger en tant que député s'il gagnait sa circonscription de Spadina-Fort York, le premier ministre a répondu que lui et son parti l'examin[aient] très attentivement et [avaient] demandé au candidat de suspendre sa campagne.

Gros plan du visage de Justin Trudeau, dont la main cache une partie du visage.

Justin Trudeau estime que les accusations à l'encontre de Kevin Vuong sont « graves ».

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Dans une déclaration transmise à CBC par l'intermédiaire de son directeur de campagne, le candidat Vuong a déclaré qu'il voulait déclarer sans équivoque que ces allégations [étaient] fausses et qu'il les avait vigoureusement combattues lorsqu'elles avaient été présentées pour la première fois.

Si elles n'avaient pas été retirées, j'aurais continué à me défendre contre ces fausses allégations, a-t-il affirmé.

Cette réapparition trois jours avant les élections est profondément troublante pour moi et ma famille.

Les conservateurs ont publié vendredi une déclaration appelant le Parti libéral à mettre fin immédiatement à la candidature de Kevin Vuong.

Une femme avec une poussette marche devant une affiche de campagne électorale.

Une affiche de campagne en faveur de Kevin Vuong, à Toronto.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, a également réagi, affirmant que soit M. Vuong avait menti aux libéraux au sujet des allégations portées contre lui, soit que le parti le savait et l'avait autorisé à se présenter quand même.

Le processus de nomination étant désormais clos, les partis ne sont pas autorisés à remplacer les candidats qui se retirent ou sont exclus de la course. Si Kevin Vuong est exclu de la campagne, les libéraux n'auront pas de candidat dans Spadina-Fort York.

La circonscription a été créée par le redécoupage de la carte électorale fédérale en 2012 et a été remportée en 2015 par le libéral Adam Vaughan – la seule personne à détenir la circonscription jusqu'à présent.

Il s'agit d'une des cinq circonscriptions du Grand Toronto où un député sortant ne se représente pas.

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.
Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !