•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université de l’Alberta recherche un nouveau doyen au Campus Saint-Jean

Pancarte d'identification devant un bâtiment .

Le Campus Saint-Jean de l'Université de l'Alberta à Edmonton.

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Geoffrey Gaye

L'Université de l'Alberta entame une série de consultations publiques pour trouver un nouveau doyen pour le Campus Saint-Jean afin de remplacer Pierre-Yves Mocquais, qui quittera son poste en juin 2022. Les personnes présentes à la première consultation de vendredi croient que la défense des intérêts des francophones doit être une priorité.

Pour Adam Brown, l'un des 80 participants de la consultation de vendredi, le futur doyen devra bien être informé de la procédure judiciaire intentée par l’ACFA à l'encontre du gouvernement provincial et de l’Université de l'Alberta, concernant le manque de ressources financières de l’institution francophone.

Le doyen ou la doyenne sélectionné devra naviguer dans cette situation difficile. Il faut s’assurer que les candidats soient bien informés, car le futur doyen devra faire face à la complexité de cette situation, prévient-il.

Rowan Ley, président de l’association des étudiants de l’Université de l’Alberta, souhaite que le futur doyen ait de bonnes relations avec les communautés francophones.

Je pense qu'avoir de bonnes relations avec la francophonie au Canada est important pour les doyens ici, parce que nous voyons que les dangers envers l’éducation supérieure francophone existe à travers le pays. C’est important que nous puissions construire une alliance en faveur de l’éducation francophone, suggère-t-il, lors de la consultation.

Les relations avec le personnel enseignant et les étudiants, ainsi que la capacité du futur doyen à nouer de nouveaux partenariats financiers avec des entreprises ou des organisations ont aussi été évoquées.

La rencontre en ligne a également été l’occasion pour certains d’exprimer certaines frustrations quant à l'accès aux services en français.

Nous souhaitons un candidat qui continue à traduire les informations venues du Campus Nord. Par exemple, cette semaine, les nouvelles concernant la pandémie ont été envoyées aux étudiants seulement en anglais. Cela a posé beaucoup de problèmes.

Une citation de :Taylor Good, étudiant et conseiller de l’Association universitaire de la faculté Saint-Jean

« L'avenir d'une institution »

Selon l’administration du Campus Saint-Jean, Pierre-Yves Mocquais ne posera pas sa candidature pour un troisième mandat. M. Mocquais est entré en poste en en juin 2014 pour un mandat de cinq ans, puis avait été reconduit pour un mandat de trois ans qui se terminera le 30 juin 2022.

Pierre-Yves Mocquais, doyen du Campus Saint-Jean de l'Université de l'Alberta.

Pierre-Yves Mocquais, doyen du Campus Saint-Jean de l'Université de l'Alberta.

Photo : Radio-Canada / Mirna Djukic

Le prochain doyen sera choisi par un comité de sélection d'ici le 17 décembre. Ce dernier est composé de plusieurs professeurs du Campus Saint-Jean, d'élèves, de représentants administratifs de l'Université de l'Alberta, ainsi que d'Henri Lemire qui représente l'Association canadienne-française de l'Alberta, et de Michael Tryon, président de l'association Canadian Parents for French en Alberta.

En plus de consultations publiques, le comité s'appuiera aussi sur des témoignages écrits transmis électroniquement par un formulaire web.

Ce genre de discussions est très important pour le comité, pour guider, pour orienter. Parce que les gens sur ce comité sont conscients qu’ils ont une responsabilité pour l’avenir d’une communauté et pour l’avenir d’une institution, assure André Costopoulos, coprésident du comité et vice-recteur et doyen aux affaires étudiantes de l'Université de l'Alberta.

La candidature retenue sera ensuite soumise pour approbation au président de l’Université de l’Alberta, Bill Flanagan, puis au Conseil des gouverneurs de l’Université de l’Alberta.

Le futur doyen du Campus Saint-Jean ne sera pas connu avant 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !