•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Josée Néron lance officiellement la campagne électorale de l’ERD

Josée Néron et deux autres candidates s'adressent aux médias.

La mairesse sortante Josée Néron a rencontré les médias locaux accompagnée d'autres représentants de son parti.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

La mairesse sortante de Saguenay, Josée Néron, affirme avoir réalisé, en totalité ou en partie, 90 % des 250 engagements contenus dans le programme électoral qu’elle a présenté avant l’élection de 2017.

Quatre ans plus tard, la cheffe de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), qui brigue un second mandat à la mairie de Saguenay et un troisième en politique municipale, présente à nouveau son programme. Vendredi, jour de l’ouverture officielle de la période de mises en candidature pour le scrutin du 7 novembre, elle a levé le voile sur ses principales promesses.

Elle dit souhaiter accorder la priorité au développement économique de la ville. Si elle conserve son poste, Josée Néron continuera de militer en faveur de l’implantation d’un complexe culturel et sportif au centre-ville de Chicoutimi.

Après avoir été forcée d’abandonner le projet d’Amphithéâtre + parce qu’il ne faisait pas consensus à la table du conseil et en raison du refus de Québec de le financer, la mairesse sortante veut poursuivre les démarches pour l’obtention d’un décret ministériel en vue de financer le projet d’un nouvel amphithéâtre . C’est du moins ce qu’on peut lire au point 70 du programme de l’ERD, sous la rubrique Offrir des infrastructures de culture, loisirs et sports qui répondent aux besoins des citoyens.

Quartier numérique et bioparc

Il y a un mois, le gouvernement du Québec a confirmé qu’il investira 10 millions de dollars pour la décontamination de terrains appartenant à la Ville au centre-ville de Chicoutimi, y compris celui de la zone ferroviaire. C’est à cet endroit que Josée Néron voulait que soit construit l’amphithéâtre. La Ville mijote maintenant la création d’un quartier numérique, un projet piloté par Promotion Saguenay.

L’un des projets les plus chers aux yeux de la mairesse Néron est sans contredit l’implantation d’un bioparc dans le secteur de Laterrière, où la construction d’un complexe de biométhanisation permettrait de transformer des matières résiduelles en compost pour produire du gaz naturel renouvelable (GNR). Ce projet rencontre une vivre opposition chez les citoyens qui résident près du terrain ciblé : l’ancien lieu d’enfouissement sanitaire de Laterrière.

Peu de candidats

Jusqu’ici, l’ERD n’a annoncé que 4 candidatures sur une possibilité de 15. Il s’agit du conseiller sortant dans le district no 11, Marc Bouchard, de Julie Morin (district no 8), Caroline Thériault (district no 10) et Benoît Tremblay (district no 6).

Cinq représentants de l'ERD assis derrière une table en conférence de presse.

L'Équipe du renouveau démocratique a lancé sa campagne électorale en rencontrant les médias.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Pour la mise en candidatures, on a jusqu’au 1er octobre pour le faire, mais on est quand même réaliste. On voit bien qu’il y a de bonnes chances qu’on n’ait pas toute l’équipe au complet. Cela dit, je suis très fière de l’équipe qui est autour de moi. Ce sont des candidats de qualité, des gens qui sont engagés, des gens qui veulent être présents et faire avancer la vision de la Ville, a commenté Josée Néron.

La mairesse sortante n’aura pas la tâche facile puisqu’elle devra affronter six aspirants au poste de maire : Julie Dufour, Serge Simard, Catherine Morissette, Dominic Gagnon, Claude Côté et Jacinthe Vaillancourt.

Avec Claude Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !