•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Devant les défis socio-économiques, Caraquet se tourne vers le CIEL

Boulevard Saint-Pierre Ouest, à Caraquet

La Ville de Caraquet crée une Commission sur l'immigration, l'emploi et le logement.

Photo : Radio-Canada / René Landry

La Ville de Caraquet crée une Commission sur l'immigration, l'emploi et le logement (CIEL). Cette municipalité veut s'assurer de pouvoir progresser et prospérer malgré les nombreux défis socio-économiques qui se dressent devant elle.

À Caraquet comme ailleurs, le manque de main-d'œuvre qualifiée, l'exode des jeunes vers les grands centres et le vieillissement de la population soulèvent des préoccupations.

Caraquet

Le complexe industriel du Grand Caraquet

Photo : Radio-Canada / René Landry

Comment, par exemple, continuer d'offrir des services municipaux si rien n'est fait pour contrer ces phénomènes?

La ville veut attirer des familles, des investisseurs et des retraités. Le maire, Bernard Thériault croit qu'il faut également miser sur l'immigration.

L'immigration francophone devra jouer un rôle important, insiste-t-il.Si on a des gens qui parlent notre langue, c'est plus facile. Ce qui n'exclut pas quand même les expertises d'autres pays ou d'autres groupes.

Le Yin et le Yang

Pour mener cette nouvelle commission, Caraquet mise non pas sur la jeunesse, mais sur deux personnes d'expérience: Léo-Paul Pinet, qui a dirigé le Centre de bénévolat de la Péninsule acadienne, et Jacques Dugas, qui a été un entrepreneur pendant plus de 40 ans.

Bernard Thériault, Léo-Paul Pinet et Jacques Dugas

Le maire, Bernard Thériault. En arrière-plan, les commissaires Léo-Paul Pinet et Jacques Dugas

Photo : Radio-Canada / René Landry

C'est l'expérience et le cheminement de ces deux personnes, lance-t-il. C'est le Yin et le Yang, l'un c'est l'aspect social, l'autre, c'est l'aspect économique. C'est exactement la combinaison qu'il faut pour relever le défi qu'on s'est donné.

Cette commission sur l'immigration, l'emploi et le logement sera dotée d'un budget de 100 000 $ provenant de la Corporation AcadieNor.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !