•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau tronçon de l’autoroute 427 ouvre samedi à 7 h

Vue aérienne d'une portion d'autoroute sans aucun véhicule circulant dessus.

Le tronçon d'autoroute de 616 millions de dollars sera finalement ouvert.

Photo : CBC/Sue Reid

Radio-Canada

Les automobilistes pourront finalement emprunter à partir de samedi le prolongement de l'autoroute 427 au nord de Toronto un an après son ouverture prévue.

Le projet de plus de 600 millions de dollars a été retardé par un différend entre le gouvernement provincial et le consortium chargé de la construction du tronçon.

La dispute s'est transportée devant les tribunaux.

Le projet comprend un nouveau tronçon d'autoroute de 6,6 km de la route 7 au chemin Rutherford (huit voies), en plus de six nouvelles voies jusqu’à l'artère Major Mackenzie.

Trois nouveaux échangeurs ont également été construits et un segment de 4 km de la 427 a été élargi à huit voies de l’avenue Finch à la route 7.

Il doit aussi y avoir une voie réservée aux véhicules multioccupants dans chaque direction de l'autoroute.

Une porte-parole du ministère des Transports indique que le retard de l'ouverture du tronçon s'explique parce qu'il a nécessité l'exécution de travaux supplémentaires pour répondre aux exigences du contrat.

Le consortium responsable de la construction de l'autoroute niait en février l'existence d'enjeux de sécurité et a accusé le gouvernement dans le cadre d'une poursuite d'avoir bloqué l'ouverture des voies rapides afin de retarder le paiement d'un montant de 144 millions de dollars qui lui est dû.

Carte montrant la portion élargie et le prolongement de la 427 avec les nouveaux échangeurs.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carte du nouveau tronçon d'autoroute

Photo : Ministère des Transports de l'Ontario

Dans le cadre de notre vision pour la région élargie du Golden Horseshoe, notre gouvernement investit dans l’infrastructure routière afin de remédier à la congestion et de répondre aux besoins croissants des Ontariens, affirme la ministre des Transports Caroline Mulroney dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !