•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le masque dans les lieux publics intérieurs redevient obligatoire à T.-N.-L.

Une femme aux cheveux blonds courts a sur son nez et sa bouche un masque en tissu blanc avec des motifs d'ancres de bateau.

Le masque sera de nouveau requis dans les lieux publics intérieurs, partout à Terre-Neuve-et-Labrador, à compter du 18 septembre.

Photo : Reuters / Kai Pfaffenbach

Radio-Canada

Le port du masque dans les lieux publics intérieurs redevient obligatoire à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le gouvernement provincial rétablit à minuit dans la nuit de vendredi à samedi cette mesure de protection contre la COVID-19 à laquelle il avait renoncé il y a moins de six semaines.

Garder les écoles ouvertes

Selon la docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, une des raisons principales de ce retour du masque obligatoire est la protection des enfants de moins de 12 ans.

Nous voulons garder les enfants en classe pour leur santé physique, émotionnelle et développementale.

Une citation de :Dre Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador

Il n’y a pas de vaccin approuvé pour les enfants de moins de 12 ans et il revient à chacun d’entre nous de garder le niveau de risque faible, a-t-elle mentionné vendredi.

De la maternelle à la 12e année, le masque devra être porté dans les aires communes des écoles et les autobus scolaires.

Les élèves de la 4e à la 12e année et le personnel scolaire devront porter le masque en tout temps.

Le port d’un masque n’est pas requis pour les moins de 5 ans, précise la province.

Trop de risques d’exposition au virus

Les cas de COVID-19 ont récemment augmenté à travers le Canada, a souligné la Dre Fitzgerald. Dans la province, les hôpitaux de la régie de la santé de l’est commencent à ressentir une pression additionnelle, dit-elle.

Janice Fitzgerald tient son masque entre ses mains pendant qu'elle répond à une question en conférence de presse.

La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, en conférence de presse le 17 septembre 2021.

Photo : Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

De plus, les lieux potentiels d’exposition au virus ont été récemment plus nombreux à travers Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui entraîne des temps d’attente plus longs pour le dépistage de la COVID. Il y a eu une soixantaine d’avis de la sorte dans les trois dernières semaines.

Le port obligatoire du masque va réduire le nombre d’avis d’exposition, car davantage de lieux seront considérés comme de faibles risques, a expliqué la Dre Fitzgerald.

38 cas de COVID-19, aucune hospitalisation

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a signalé vendredi la découverte de quatre nouveaux cas de COVID-19.

Les deux résultats positifs obtenus dans la région de Labrador-Grenfell sont ceux de personnes ayant été en contact avec un cas déjà dépisté.

Dans l’est de la province, un nouveau cas est lié à un voyage, selon le gouvernement, et l’autre fait pour le moment l’objet d’une enquête.

Il y avait vendredi 38 cas actifs de COVID-19 connus des autorités de santé publique de Terre-Neuve-et-Labrador, mais aucune hospitalisation associée au virus SRAS-CoV-2.

Vaccination

En date du 15 septembre, au moins 87 % des résidents de Terre-Neuve-et-Labrador âgés de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19, et plus de 78 % ont reçu deux doses.

Le vaccin n’est pour le moment offert qu’aux individus de 12 ans et plus.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.