•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un passeport vaccinal vaut mieux qu’une nouvelle fermeture, selon des entreprises 

Des employés d'un bar de Regina. (archives)

Plusieurs employés de restaurants ou de bars de la Saskatchewan n'ont pas de réponses à leurs questions. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Les entreprises saskatchewanaises, qui se sont battues pour rester à flot pendant la pandémie de coronavirus, affirment que le passeport vaccinal de la province pourrait leur causer quelques difficultés, mais qu'il s'agit d'une meilleure solution que de fermer à nouveau.

Le directeur général de la Chambre de commerce de Saskatoon, Steve McLellan, estime que les entreprises font face à des défis tels que la façon de traiter des clients qui refusent de porter un masque, de présenter une preuve de vaccination ou de fournir des tests négatifs à la COVID-19.

Un petit inconvénient vaut certainement le prix à payer.

Une citation de :Steve McLellan, directeur général de la Chambre de commerce de Saskatoon

Selon le copropriétaire du bistro irlandais O'Shea's, à Saskatoon, Daniel Ford Beavis, le scénario idéal serait que la province emploie des personnes pour repérer les commerces et s'assurer que les clients présentent leur preuve de vaccination ou leur test de dépistage de la COVID-19.

Ce serai génial, car je n'aurais pas à me soucier d'employer des gens et d'ajouter du personnel à une industrie déjà mise à rude épreuve , dit M. Beavis.

Les choses se compliquent lorsqu'on doit commencer à vérifier plus de choses. On a besoin de plus de personnel, et c’est déjà très difficile en ce moment, ajoute-t-il.

Le restaurant et salle de spectacles Amigos Cantina de Saskatoon a annoncé à la mi-août qu'elle exigerait que tous les spectateurs, le personnel et les artistes soient entièrement vaccinés contre la COVID-19.

La direction exigeait une preuve de vaccination dès le premier spectacle au mois de septembre.

L’une des gérantes de l’entreprise, Erin Mooney, raconte que les réactions des clients ont été majoritairement positives.

Je pense que la décision que nous avons prise a vraiment plu à nos clients vraiment fidèles. Nous avons beaucoup de réguliers, beaucoup de gens qui viennent ici depuis que le restaurant est ouvert, précise-t-elle.

Selon elle, les trois spectacles musicaux présentés par l'établissement ont attiré environ une centaine de personnes chacun.

Beaucoup de questions et peu de réponses

Des propriétaires de bars de la province doivent répondre des questions de leurs employés, pour lesquelles ils n’ont pas de réponses.

Certains membres du personnel posent des questions, comme : "Comment allons-nous faire?" Très franchement, je ne sais pas quoi leur dire et comment ils devraient s'y prendre, dit Grant Frew, gérant du bar Bushwakker Brewing, à Regina.

M. Frew est également préoccupé par le nombre de clients qui vont fréquenter son établissement.

La plupart de nos clients, surtout parce qu'ils sont un peu plus âgés, sont vaccinés, mentionne-t-il. Même s'ils se sentent plus à l'aise pour aller au restaurant, si les cas continuent d'augmenter en général, ils peuvent prendre la décision de rester chez eux de toute façon.

Avec les informations de Yasmine Ghania

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !