•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ville en Ontario rend le masque obligatoire jusqu’au printemps

Des clients portant un masque en file dans une succursale Tim Hortons à l'aéroport Pearson.

Le port du masque demeurera obligatoire au moins jusqu'au 31 mars dans les commerces à Mississauga.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Mississauga, en banlieue de Toronto, prolonge au moins jusqu'au 31 mars le règlement municipal sur le port obligatoire du masque dans les endroits publics intérieurs.

Seuls les couvre-visages de deux épaisseurs (avec filtre) et plus sont permis.

Les visières et les foulards ne sont pas autorisés comme substitut au masque.

Par ailleurs, même les personnes pleinement vaccinées sont tenues de porter le masque.

La mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie, explique qu'elle appuie la recommandation du bureau local de santé publique de maintenir l'obligation de porter un masque, compte tenu du fait que la population passera de plus en plus de temps à l'intérieur cet automne et en hiver.

Nous devons faire tout ce qui est possible pour limiter la propagation de la COVID-19. Le port du masque, particulièrement à l'intérieur, est une façon de faire notre part.

Une citation de :Bonnie Crombie, mairesse de Mississauga

À l'heure actuelle, le port du masque est obligatoire dans les endroits publics fermés partout en Ontario. La province n'a pas donné de date pour la levée de sa directive à cet effet.

L'Ontario a recensé jeudi 864 nouveaux cas de COVID-19 et 3 décès de plus.

À Toronto, le conseil municipal doit se pencher lors de sa réunion du début octobre sur le prolongement du règlement municipal exigeant le couvre-visage dans les commerces de la ville.

La Commission de transports de Toronto (CTT) demande elle aussi, jusqu'à nouvel ordre, aux usagers de porter un masque dans le métro ainsi qu'à bord des autobus et des tramways.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !