•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de téléréalité pour « activistes » fait marche arrière

Une femme pose pour les photographes lors des Billboard Music Awards.

L'actrice et mannequin Priyanka Chopra devait coanimer l'émission «The Activist».

Photo : getty images for dcp / Rich Fury

Agence France-Presse

Les créatrices et créateurs d'une nouvelle émission de téléréalité mettant en compétition des activistes devant promouvoir une cause caritative ont fait marche arrière, jeudi, et profondément modifié leur projet devant la vive polémique qu'il a suscitée ces derniers jours.

Nommée The Activist, l'émission devait être diffusée sur la chaîne CBS en octobre et coproduite par l'ONG Global Citizen, avec à l'animation des vedettes telles que le chanteur Usher et l'actrice Priyanka Chopra.

Le public était censé suivre les aventures de six activistes tentant de créer des mouvements puissants et d'apporter un véritable changement à l'une des trois causes mondiales d'importance vitale : la santé, l'éducation et l'environnement, selon le site de la chaîne.

Les candidats et candidates s'affronteront dans des défis, leur succès étant mesuré par l'accueil réservé à leurs publications en ligne, l'analyse des réseaux sociaux et les commentaires des présentatrices et présentateurs, poursuivait CBS.

La finale était prévue en marge du sommet du G20 à Rome, fin octobre, où les activistes en herbe devaient chercher à obtenir du financement et à sensibiliser le public à leur cause.

Ce menu avait donné la nausée à nombre de figures militantes, de personnalités et d'internautes anonymes.

Ne pourrait-on pas donner l'argent directement aux causes militantes, plutôt que de transformer l'activisme en jeu et de donner une fraction de l'argent nécessaire en un prix? Des gens meurent, avait ainsi tweeté l'actrice et militante féministe Jameela Jamil.

Devant cette pluie de critiques, la production a annoncé qu'elle changeait le format de l’émission, abandonnant les défis et les épisodes multiples pour en faire un documentaire unique.

Nous avons fait une erreur, s'est excusée Global Citizen. Le militantisme est fondé sur la collaboration et la coopération, pas sur la compétition, a reconnu l'ONG qui lutte contre la pauvreté, pour la préservation de l'environnement et pour l'équité.

J'ai été émue par la puissance de vos réactions, a lancé de son côté Priyanka Chopra aux 27 millions de personnes abonnées à son compte sur Twitter. L'émission a eu tort, et je suis désolée que ma participation à cette émission ait déçu tant d'entre vous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !