•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé de violence conjugale, un homme de Maria doit se trouver un nouvel avocat

Une balance sur une table en bois, devant des livres.

L'accusé se retrouvera avec un 3e avocat en quelques mois. (Archives)

Photo : iStock / Vladimir Cetinski

Radio-Canada

David Guy, un homme de Maria faisant face à huit chefs d’accusation dans un dossier de violence conjugale, se retrouve à nouveau sans avocat. Me Hugo Caissy, qui était l'avocat de David Guy, a présenté une requête au tribunal jeudi après-midi pour cesser de le représenter en raison d'un « désaccord irréconciliable ».

La demande a été acceptée par l’accusé et la juge.

David Guy, 37 ans, est, entre autres, accusé de voie de faits graves qui ont blessé, mutilé, défiguré ou mis la vie de sa conjointe en danger. Certains gestes seraient survenus alors qu’il utilisait une arme ou menaçait d’en utiliser une.

L’homme est aussi accusé d’avoir proféré des menaces de mort ou de lésions corporelles à sa conjointe et à l’endroit de trois autres personnes. Les événements qui lui sont reprochés se seraient déroulés sur une période de plus de 17 ans, entre 2004 et mars 2021.

Depuis le début des procédures le 18 mars, David Guy peine à se trouver un avocat.

Plus tôt cette année, une autre avocate qui devait le représenter a également demandé de se retirer du dossier, ce qui a causé le report des procédures judiciaires à plusieurs reprises.

L’homme, qui est détenu à New Carlisle, reviendra en cour le 25 octobre.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.