•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier NFT pour David Cronenberg

Un homme et une femme posent pour les caméras lors du festival de film de Toronto.

Caitlin et David Cronenberg sur le tapis rouge du Festival international du film de Toronto (TIFF) en septembre 2014

Photo : Getty Images / Jason Merritt/TERM

La Presse canadienne

Le cinéaste canadien David Cronenberg ajoute à sa vaste filmographie un premier jeton non fongible (NFT en anglais, pour non-fungible token) – une œuvre numérique propulsée par la chaîne de blocs –, en collaboration avec sa fille Caitlin.

Le court métrage d'une minute, intitulé The Death of David Cronenberg – qui met en scène le principal intéressé et a été écrit par lui –, est débarqué mercredi sur le marché numérique SuperRare.

Caitlin Cronenberg a tourné et produit le film mettant en vedette son célèbre père, réalisateur de classiques d’horreur corporelle tels La mouche (The Fly) ou Alter ego (Dead Ringers). On y voit le cinéaste de 78 ans accoutré d'un peignoir alors qu'il regarde la caméra, avant de diriger son attention vers une silhouette immobile sur le lit.

Les collectionneurs et collectionneuses peuvent enchérir sur le court métrage au moyen de la cryptomonnaie ether jusqu'à mardi. Le prix de réserve est de 15 ethers, soit l'équivalent d'environ 4500 dollars, dès jeudi.

Les NFT sont récemment apparus comme un produit très prisé sur le marché de l'art, comme en fait foi la vente de près de 70 millions de dollars d'un collage numérique chez Christie's, en mars.

La technologie permet de prouver la propriété d'un actif en enregistrant l'échange sur un registre numérique, appelé chaîne de blocs, qui facilite également l'échange de cryptomonnaies (comme le bitcoin ou l'ether).

Le 9 octobre, on pourra découvrir le premier NFT d’un autre cinéaste renommé, Wong Kar-wai. Son film de 90 secondes, baptisé In the Mood for Love – Day One, sera alors mis aux enchères par Sotheby’s. L'œuvre est composée de scènes inédites tirées du premier jour de tournage de son fameux drame sentimental Les silences du désir (In the Mood for Love), sorti en 2000.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !