•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dolbeau-Mistassini dévoile son projet en sports et loisirs

Un conseiller et le maire tiennent la maquette du projet dans leurs mains.

Les conseillers et le maire Pascal Cloutier sont fiers d'offrir ce projet à la population de Dolbeau-Mistassini.

Photo : Radio-Canada

Laurie Gobeil

En plus du terrain multisport synthétique annoncé la semaine dernière, la ville de Dolbeau-Mistassini vient de dévoiler un projet global de 3,3 millions de dollars pour créer plusieurs nouvelles surfaces de jeux et de loisirs sur le terrain occupé antérieurement par le défunt Festival Western de Dolbeau-Mistassini.

Dans le montage financier, la Ville fournit 1,5 million de dollars.

Ce terrain laissé vacant au cours des dernières années est situé au bout de la route de la Friche. Ce projet est une source de grande fierté pour le maire Pascal Cloutier et répond à plusieurs besoins de la communauté, selon lui.

Le nouveau parc de la Friche, qui sera prêt en 2023, comprendra un terrain de baseball, deux surfaces de dek-hockey, le terrain synthétique multisport déjà annoncé et deux terrains de plage.

Le terrain de balle était problématique depuis des années. Le dek-hockey connaît une popularité grandissante. On avait un terrain, mais ce n’était pas assez. Là, on en aura deux. Le volleyball de plage, nous on trouve que c’est extrêmement intéressant, surtout en ayant la rivière pas loin et la marina. On va aussi créer un bloc sanitaire, de nommer Pascal Cloutier.

Une carte d'un futur parc.

Lors du dévoilement du futur parc, un plan a été présenté aux médias. Il comprendra un terrain de baseball, deux surfaces de dek-hockey, un terrain synthétique multisport et deux terrains de plage.

Photo : Gracieuseté Ville de Dolbeau-Mistassini

Le site accueillera également un sentier pouvant se transformer en anneau de glace durant l’hiver. À la suite de la consultation publique sur les parcs et espaces verts, un parc sera aussi créé.

Les citoyens sont invités à se rendre sur le site www.mavillemonopinionca (Nouvelle fenêtre) pour donner leurs idées sur ce futur site.

Potentiel de développement

Parmi les raisons qui ont poussé le conseil à aller de l’avant avec ce projet, figurent les possibilités de développement qui s’offrent avec ce site.

Le parc Lyon par exemple, son terrain était trop petit et le bloc sanitaire était complètement désuet. Le rénover aurait coûté entre 150 000 $ et 200 000 $ et ça nous en aurait pris un quand même pour le terrain de balle. C’était préférable d’en créer un neuf dans le nouveau site, près de tous les plateaux, précise le directeur général de la municipalité, Frédéric Lemieux.

La demande déposée à la Fondation Impact de Montréal devait d’ailleurs répondre à certains critères.

Le terrain de la Polyvalente Jean-Dolbeau ne nous appartient pas. Donc, on ne pouvait pas aller là. Pour la fondation, il fallait que le terrain appartienne à la municipalité. Il fallait trouver un terrain capable d’accueillir ce projet, ajoute-t-il.

La solution la plus avantageuse a été, aux yeux du conseil, de relocaliser tous les principaux plateaux dans un nouveau site. Lorsque tous les espaces seront créés, il en restera encore pour implanter d’autres projets sportifs, culturels ou touristiques. La Ville étudie notamment la possibilité de vendre à un promoteur privé des terrains adjacents au site.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !