•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Onimiki : la MRC se prépare pour un appel de projets imminent

L'interface du site web d'ONIMIKI.

L'interface du site web d'Onimiki (archives)

Photo : Capture d'écran

Tanya Neveu

La MRC de Témiscamingue souhaite être prête pour le prochain appel de projets du gouvernement du Québec concernant les énergies renouvelables.

Un mandat pourrait être attribué prochainement pour la préparation d’un dossier technique qui serait déposé en vue d’un appel d’offres.

On a le principe, on a l’endroit, on a les capacités hydriques; maintenant, techniquement, chacune des étapes doit être décrite, explique la préfète Claire Bolduc.

Le conseil de la MRC du Témiscamingue a donné son aval mercredi soir pour que le comité administratif pousse le projet plus loin afin de trouver une firme apte à monter un dossier bien étoffé. Une étape qui pourrait coûter jusqu’à 100 000 $.

On sait qu’un appel de projets est imminent. Un appel de projets de 480 MW d’énergie verte, donc d’énergie renouvelable. Il y a aura un appel de projets au cours de l’automne. On veut que le projet Onimiki soit prêt, prêt à déposer. On ne veut pas être en train de courir après des consultants ou de l’information technique. On veut être prêt à déposer un projet, persiste la préfète Claire Bolduc.

Les maires de Témiscaming et de Kipawa ont inscrit leur dissidence, puisqu’aucune entente visant leur municipalité respective n’a été conclue pour le moment dans ce projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !