•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour de la clôture de sécurité autour du Capitole

La police estime que des groupes d’extrême droite tels que les Proud Boys et les Oath Keepers participeront à la manifestation prévue au Capitole samedi.

La clôture de sécurité a été réinstallée autour du Capitole de Washington

Le Capitole de Washington à travers la clôture temporaire érigée pour la manifestation de samedi.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Arnould

C’est depuis mercredi soir que trône à nouveau cette imposante clôture dissuasive autour du Capitole. Approuvée par les responsables de la sécurité du Congrès, cette protection temporaire vise à protéger les lieux en prévision d'une manifestation organisée samedi par des sympathisants des émeutiers qui ont pris part à l’insurrection du 6 janvier.

Alarmé par des discussions en ligne, Washington craint que ce rassemblement ne tourne au vinaigre. Les autorités ignorent l'ampleur de la manifestation, mais n’ont pas lésiné sur les moyens de dissuasion en mobilisant les corps de police de plusieurs villes et en mettant sur un pied d’alerte les soldats de la Garde nationale.

Il y a neuf mois, les autorités avaient été prises de court quand des milliers de manifestants pro-Trump avaient ceinturé le Capitole, certains d’entre eux investissant l’endroit tout en saccageant et en pillant des salles du Congrès.

À l’époque, la manifestation « Save America » était articulée autour d’allégations fallacieuses selon lesquelles la réélection de Donald Trump avait été volée.

Le Capitole est ceinturé comme une forteresse par une imposante clôture dissuasive

La clôture de deux mètres et demi de hauteur autour du Capitole de Washington

Photo : Radio-Canada / Frédéric Arnould

Justice pour les accusés d’insurrection

En surveillance depuis plusieurs semaines, la police estime que des groupes d’extrême droite tels que les Proud Boys et les Oath Keepers participeront à l’événement, ce qui crée de la tension dans la capitale américaine. Afin de parer à tout affrontement violent, la police surveille aussi les réservations d’hôtels, les vols et les réservations de location de véhicules qui pourraient amener des groupuscules.

La manifestation, organisée par Matt Braynard, un ancien collaborateur de la campagne de l’ex-président Trump, est en soutien aux 600 personnes inculpées dans le cadre de l’insurrection du 6 janvier. Baptisé Justice for J6, le mouvement de contestation vise à réclamer la justice pour les personnes arrêtées lors de l’assaut.

Plusieurs corps policiers de la région assisteront les autorités de Washington pour assurer la sécurité autour du Capitole

Des corps policiers des villes voisines participent au dispositif de sécurité.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Arnould

Des événements récents inquiétants

Ce rassemblement intervient peu de temps après une fausse alerte à la bombe. Fin août, un homme avait garé une camionnette près de la Bibliothèque du Congrès et menacé pendant de longues heures de déclencher un engin explosif.

Cette semaine, un individu venant de Californie a été arrêté près du siège du Parti démocrate. Il possédait plusieurs armes blanches, dont une machette qu'il transportait dans son camion. L’homme, qui disait patrouiller et qui tenait des propos sur la suprématie blanche, avait notamment des croix gammées dans son véhicule.

Le Capitole ceinturé par une imposante clôture métallique

L'imposante clôture dissuasive érigée autour du Capitole de Washington

Photo : Radio-Canada / Frédéric Arnould

Après l'émeute du 6 janvier dernier, un imposant dispositif de sécurité avait été instauré par les autorités, avec la présence de milliers de policiers et de soldats, qui sont restés en poste plusieurs semaines après la cérémonie d'investiture de Joe Biden comme président.

La fameuse clôture autour du Capitole avait finalement été démantelée en juillet dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !