•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Lajoie en mission à Las Vegas

Montage photo de Marc Lajoie

Marc Lajoie participera au camp des recrues des Golden Knights de Vegas

Photo :  Capture d’écran Americans de Tri-City

Le hockeyeur franco-albertain Marc Lajoie a pris le chemin de Las Vegas plus tôt cette semaine. Il participe au camp des recrues des Golden Knights de Vegas.

L’athlète de Saint-Albert a vécu une vive déception le 24 juillet dernier. Il s’attendait à être repêché par l’une des 32 équipes de la LNH, mais aucune n’a prononcé son nom.

Le défenseur se retrouvait pourtant au 145e rang des meilleurs espoirs nord-américains selon la centrale de recrutement de la LNH.

J’étais fâché et je ne voulais parler à personne, affirme le gaillard d’un mètre 96 (six pieds cinq pouces) après avoir vu un total de 224 joueurs être sélectionné.

Trois jours plus tard, il a cependant reçu un appel de son agent, l’informant que les Golden Knights de Vegas l’invitaient à prendre part à leur camp des recrues. Une nouvelle qu’il a très bien accueillie.

J’étais content, car j’aurai la chance de démontrer comment je me suis amélioré au cours de l’été. Le hockeyeur de 18 ans a travaillé avec un expert en patinage afin de pouvoir augmenter sa vitesse.

Je ne suis pas lent, mais quand tu pèses 220 livres, tu bouges moins rapidement qu’un joueur de 160 livres. Pour le patinage, il y a toujours moyen de s’améliorer.

Une citation de :Marc Lajoie

Parmi les 10 défenseurs qui prennent part au camp des recrues des Golden Knights, sept sont des choix de repêchage de l’équipe alors que trois, dont Lajoie, ont été invités par l’organisation.

Les recrues des Golden Knights participeront à un tournoi face à d’autres organisations de la LNH et disputeront trois matchs en quatre jours.

Photo officielle de Marc Lajoie avec son chandal des Americans de Tri-City

Marc Lajoie

Photo : Americans de Tri-City

Je ne sais pas encore si je vais jouer, mais j’espère, mentionne le joueur de 18 ans. Affronter des joueurs d’un calibre supérieur pourrait me permettre de mieux comprendre où je me situe par rapport à eux.

S’il réussit à impressionner les Golden Knights par la qualité de son jeu, Marc Lajoie pourrait recevoir une offre de contrat de l’équipe du Nevada. Si ce n’est pas le cas, il sera de nouveau admissible au repêchage amateur de la LNH l’an prochain.

Je suis content de prendre part au camp, mais ce n’est pas mon objectif final. Ce que je veux, c’est jouer dans la LNH, le camp est une première étape.

Une citation de :Marc Lajoie

Peu importe ce qui se passera au camp, il retournera dans quelques jours à Kennewick dans l’état de Washington pour retrouver ses coéquipiers des Americans de Tri-City dans la Ligue de hockey junior majeur de l’Ouest (WHL).

Victime de la COVID-19

Marc Lajoie croit que c’est surtout en raison de la saison écourtée par la pandémie de COVID-19 qu’il a été ignoré au repêchage.

Nous n’avons joué que 19 matchs et pour plusieurs d’entre eux, les recruteurs des équipes de la LNH n’étaient pas admis dans l’aréna. Ils n’ont donc pas pu voir comment je m’étais amélioré durant la longue pause en raison de la COVID.

Lajoie croit aussi que si, comme elle le fait habituellement, la LNH avait organisé un camp d'évaluation des joueurs admissibles au repêchage (ce qu’on appelle en anglais le combine) il aurait eu la chance de démontrer ses habiletés athlétiques hors glace.

Malgré l’annulation du camp d’évaluation, il dit s’être entretenu avec une quinzaine d’équipe avant le repêchage, dont les Golden Knights, qui semblaient être les plus intéressés à ses services.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !