•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passeport vaccinal à Regina : les élus soutiennent le directeur municipal

L'hôtel de ville de Regina. (archives)

En avril 2020, le directeur municipal Chris Holden s'est vu déléguer des pouvoirs d'urgence qui n’ont jamais été révoqués. (archives)

Photo : CBC / Matthew Howard

Radio-Canada

Malgré la centaine de manifestants près de l’hôtel de Ville de Regina, les conseillers municipaux ont apporté, mercredi, leur soutien au directeur municipal, Chris Holden, pour mettre en place le premier passeport vaccinal municipal en Saskatchewan.

Le conseiller municipal Bob Hawkins a souligné le travail de M. Holden dans le cadre de la réponse de la Ville concernant la COVID-19 et a présenté une motion.

Vous avez entendu aujourd'hui des critiques de la part de résidents qui étaient totalement injustifiées, a déclaré Bob Hawkins. Il est important que vous compreniez que le conseil municipal vous soutient. Il respecte ce que vous avez fait et vous soutient pleinement.

La motion a été approuvée à l'unanimité. Cependant, Landon Mohl, un conseiller municipal qui avait voté pour l'élimination des passeports vaccinaux pour la population, a quitté la réunion avant le vote.

Chris Holden n’est pas un élu

Lors de la rencontre du conseil municipal mercredi après-midi, des délégués ont mis en doute la gravité de la pandémie et l'efficacité des vaccins. D'autres ont dit qu'ils étaient inquiets que l'on transmette des informations médicales personnelles et qu'il était illégal de les exiger.

Une déléguée s'est inquiétée du fait que le directeur municipal ait pris la décision d'appliquer les passeports vaccinaux et qu'il continue d'avoir le pouvoir d'urgence de prendre de telles décisions.

Des personnes manifestent avec des pancartes.

Des manifestants s'inquiètent de la transmission d'informations médicales personnelles.

Photo : CBC/Richard Agecoutay

En avril 2020, le directeur municipal Chris Holden s'est vu déléguer des pouvoirs d'urgence qui n’ont jamais été révoqués.

Avec tout le respect que nous avons pour M. Holden, il n'a pas été élu pour prendre ces décisions. Nous avons élu notre mairesse et nos conseillers municipaux pour le faire. L'urgence que nous avons connue à cause de la pandémie en 2020 est moindre. Il n'est donc plus nécessaire que des décisions rapides soient prises par une seule personne, a dit la déléguée Chelsea Budd.

Le code QR en route

En août dernier, la Ville a annoncé son intention d'exiger des vaccins pour toute personne souhaitant entrer dans des installations municipales telles que les centres de loisirs, l'hôtel de ville ou les autobus municipaux.

Le passeport vaccinal devait entrer en vigueur le 20 septembre, mais il a été reporté au 15 novembre. Selon la Ville, le principal obstacle est de trouver la bonne technologie.

Une preuve de vaccination est exigée dès cette semaine pour les employés municipaux. D'ici le 15 novembre, cette preuve sera étendue au public qui a accès aux installations municipales.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !