•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan en bonne santé financière

L'affiche du CECS. (archives)

Le CECS explore la possibilité d’exporter des produits agricoles vers des pays francophones du continent africain. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CECS) termine son exercice financier 2020-2021 avec un surplus de 259 729 $ en raison d’une augmentation du financement et d’une baisse des dépenses due à la pandémie.

À la suite de la 74e assemblée générale annuelle de l’organisme, mercredi soir, le président du conseil d’administration du CECS, Robert Carignan, a souligné qu'il s'agit d'une année exceptionnelle qui ne devrait pas se répéter.

Le CECS a terminé des demandes de financement pour les collectivités d’une valeur de 1,6 million de dollars et a investi 172 000 $ dans des projets pour les collectivités.

Il a aussi offert 639 services consultatifs et d’information aux entreprises et a créé, maintenu ou amélioré 547 emplois.

Réélu pour un nouveau mandat, Robert Carignan est optimiste quant à l’avenir des entreprises fransaskoises.

La dynamique de la province change parce qu’il y a toujours cette évolution naturelle de la culture d’une population, mais j’ai une très grande confiance en l'économie et le développement francophone de la province de la Saskatchewan.

Selon Robert Carignan, le CECS va continuer à investir dans la communauté en aidant les travailleurs francophones à trouver de l’emploi.

Le CECS explore la possibilité d’exporter des produits agricoles vers des pays francophones du continent africain.

Deux autres postes ont été pourvus mercredi soir lors de l'assemblée générale annuelle. Rose Kumbu a été élue, et l’autre poste sera pris en charge par le conseil d’administration.

Avec les informations de Mercia Mooseely

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !