•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grande Place de Rimouski : une démolition en 2022?

Un complexe immobilier en mauvais état au centre-ville.

Le Groupe Sélection croit que la construction de son nouveau projet pourrait commencer à l'automne 2022. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Est-ce que cette fois sera la bonne? La Grande Place de Rimouski, située en plein cœur du centre-ville, pourrait être démolie au printemps 2022. C'est du moins ce qu'affirme le Groupe Sélection.

Selon la vice-présidente aux affaires publiques et aux communications du Groupe, Mylène Dupéré, c'est l'échéancier qui a été suggéré aux propriétaires riverains lors d'une rencontre qui a eu lieu le 15 septembre.

Ladite rencontre avait comme objectif de faire une mise à jour du dossier. Groupe Sélection a notamment indiqué que le projet de 170 logements, présenté en juin 2019, était toujours sur la table.

Toujours selon Mme Dupéré, si tout se déroule comme le Groupe Sélection le souhaite, la construction du projet envisagé par l'entreprise pourrait commencer à l'automne 2022 pour une ouverture officielle en 2023.

Puisque des retards dans le projet ont été accumulés en raison de la pandémie, la dernière année et demie a principalement permis de passer des esquisses aux plans.

Une dame en entrevue sur Skype.

Mylène Dupéré, vice-présidente aux affaires publiques et aux communications pour Groupe Sélection. (Archives)

Photo : Capture d'écran Skype

Le permis de démolition devrait nous être remis. Évidemment ce n'est pas nous qui avons le contrôle sur ce délai-là, a souligné Mme Dupéré lors d'une entrevue à l'émission Info-réveil, sur les ondes d'ICI Première.

Le permis de démolition devrait être délivré au début 2022. Ça nous amène à croire qu'on serait en mesure de démolir au printemps.

Une citation de :Mylène Dupéré, vice-présidente aux affaires publiques et aux communications du Groupe Sélection

Mylène Dupéré précise toutefois que la Ville de Rimouski doit approuver les plans du projet du Groupe Sélection avant de donner le feu vert à la démolition de la Grande Place.

Plus de détails dans moins d'une semaine

Le maire de Rimouski, Marc Parent, croit que l'agenda annoncé par le Groupe Sélection pour la démolition de la Grande Place est réaliste.

Marc Parent n'a par contre pas voulu préciser si l'approbation des plans du projet, étape nécessaire pour que Groupe Sélection initie la démolition de la Grande Place, sera annoncée lors de la prochaine séance du conseil municipal du 21 septembre.

Le maire Marc Parent parle au micro à l'émission Même fréquence.

Le maire de Rimouski, Marc Parent (archives)

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Le maire s'est limité à dire que la prochaine assemblée publique permettra de s'assurer que les dates annoncées par l'entreprise seront respectées.

On va simplement expliquer toutes les mesures qui sont prises pour s'assurer que les travaux vont aller de l'avant dans les délais mentionnés par Groupe Sélection.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Sur la page Facebook officielle du maire, M. Parent écrivait jeudi matin certains d’entre vous seront sceptiques, mais d’autres éléments importants devraient venir dissiper vos craintes dès la prochaine assemblée du conseil.

Un projet de longue haleine

Sur la question des retards enregistrés dans ce projet attendu par la communauté, le maire rappelle qu'il s'agit d'un dossier complexe. Groupe Sélection a une location sur ce terrain-là jusqu'en 2082, ça vient complexifier le dossier. En plus de ça, les propriétaires riverains ont des droits. Donc, on est loin du scénario où un promoteur achète un terrain où il est cent pour cent propriétaire et il n'est grevé d'aucune restriction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !