•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des blocs de béton pour créer des récifs dans la baie Sainte-Marguerite

Des blocs de béton en rangées.

Les blocs de béton ont été transportés par hélicoptère pour ensuite être déposés dans le fond de la baie Sainte-Marguerite.

Photo : Gracieuseté : Gervais Gagné

Radio-Canada

Des récifs artificiels qui permettront de créer un habitat pour la faune marine ont été installés dans les derniers jours par ArcelorMittal dans la baie Sainte-Marguerite, au large du secteur de Clarke, à Sept-Îles.

La compagnie minière cherche ainsi à compenser le dragage d'environ 5 hectares de fonds marins à proximité de ses installations portuaires de Port-Cartier. Le projet a été soumis au processus du Bureau d'audience publique en environnement (BAPE) l'année dernière.

Un hélicoptère a déposé un à un une centaine de blocs de béton conçus pour abriter la vie sous-marine.

Le secteur a été choisi parce que son fond marin de sable abrite peu de poissons et de crustacés, indique Andréanne Boisvert, experte en projets environnementaux pour ArcelotMittal .

On peut espérer le retour de certaines espèces comme le crabe ou même la morue puisqu’[elles] auront de petites cachettes pour assurer leur survie.

Une évaluation du résultat de la création de ce récif artificiel et l'installation d'autres blocs de béton sont prévues pour l'année prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !