•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le musée Grévin de Montréal ferme définitivement ses portes

Photo d'une statue de cire représentant Céline Dion, vêtue d'une robe noire

La statue de cire de Céline Dion

Photo : Facebook/Grévin Montréal

Radio-Canada

Après un peu plus de huit ans d’activité, le musée Grévin de Montréal a annoncé sa fermeture jeudi.

L’établissement, qui exposait des statues de cire de célébrités, a été victime de la pandémie.

Après un an de fermeture due à la pandémie, Grévin Montréal a été contraint de faire un choix difficile et annonce la fermeture définitive du musée à partir d’aujourd’hui, 16 septembre 2021, a expliqué l’organisation par voie de communiqué.

Une fréquentation en baisse

C'est réellement une décision économique, explique Kathleen Payette, la directrice générale du musée. On a été fermé 50 semaines de 2020 à la fin février 2021. Et depuis la réouverture fin février, la fréquentation n'était pas à la hauteur de nos attentes.

Avant la pandémie, le musée accueillait environ 150 000 personnes par an. Depuis sa réouverture, il ne recevait que le tiers de son public habituel et employait une vingtaine de personnes.

Ça a été un choc pour tous d'apprendre [la nouvelle], mais c'est un choc qui est compris, a dit Kathleen Payette.

Un merci tout spécial aux membres de l’Académie qui ont aidé à bâtir ce musée en choisissant les personnalités d’ici qui ont marqué notre histoire, a ajouté le musée. Et enfin, merci aux personnalités et artistes qui ont façonné et qui façonnent toujours notre univers. Ils ont été nos muses et demeurent une inspiration.

Les statues de cire de Julie Snyder et Michel Drucker au musée Grévin de Montréal.

Les statues de cire de Julie Snyder et Michel Drucker au musée Grévin de Montréal.

Photo : Radio-Canada/Stéphane Leclair

Depuis lundi, le musée indiquait sur son site qu'il était fermé pour cause de problème technique majeur.

Le musée Grévin de Montréal avait ouvert ses portes en avril 2013 au dernier étage du Centre Eaton, au centre-ville de Montréal. Il comptait plus d’une centaine de statues de cire, dont celles de Ricardo Larrivée, de Julie Snyder, de Dominique Michel, de Guylaine Tremblay, de Jean Béliveau, de Maurice Richard et de Justin Trudeau.

Que deviendront les statues en cire?

Le musée Grévin de Montréal a commencé à démonter son exposition, car il doit avoir quitté les lieux d'ici la fin du mois d'octobre.

L'équipe a contacté ce matin les personnalités dont le double de cire était exposé au musée pour leur proposer de récupérer leur statue afin de lui donner une seconde vie. Certaines statues de cire iront au musée Grévin de Paris. D'autres seront données à des musées québécois. Nous sommes en pourparlers avec certains d'entre eux actuellement, a précisé Kathleen Payette.

Avec les informations du journaliste Louis-Philippe Ouimet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !