•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Première Nation de Marten Falls est sans eau courante depuis lundi

Logo de la Première Nation.

La Première Nation de Marten Falls est située à environ 400 km au nord-est de Thunder Bay.

Photo : Marten Falls First Nation

La Première Nation de Marten Falls, dans le Nord-Ouest de l’Ontario, a déclaré l'état d'urgence après l’arrêt complet du système de traitement des eaux.

Les 388 résidents de la communauté sont sans eau courante depuis lundi et les eaux usées ont commencé à refluer, indique le communiqué de presse partagé mercredi matin.

Selon ce document, tous les services à Marten Falls sont sans eau : le poste de soins infirmiers, le service de police, les écoles, les bâtiments communautaires et les 91 maisons de la communauté.

Le chef Bruce Achneepineskum de la Première Nation de Marten Falls en Ontario.

Le chef Bruce Achneepineskum de la Première Nation de Marten Falls en Ontario. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jody Porter CBC

Le chef de la Première Nation, Bruce Achneepineskum, se dit particulièrement inquiet des répercussions du manque d’eau courante sur d’autres enjeux, comme la prévention de la transmission de la COVID-19.

C'est l'aube de la 4e vague, et nous ne pouvons même pas nous laver les mains.

Une citation de :Bruce Achneepineskum, le chef de la Première Nation de Marten Falls

La communauté craint également que le manque d’eau courante aggrave la crise du logement qui sévit au sein de la Première Nation.

Avis d’ébullition en vigueur depuis 2005

Voilà presque 20 ans que l’avis d’ébullition de l’eau est en vigueur, rappelle M. Achneepineskum. Les membres de notre communauté ne veulent plus vivre comme ça.

Dans l’espoir de remédier au problème de l’eau courante, la communauté et le gouvernement fédéral ont mis en service un nouveau système de traitement des eaux en 2019.

Une pompe à eau sous des lumières en néon.

Le nouveau système de traitement des eaux a été installé en 2019.

Photo : Services aux Autochtones Canada

Nous avions vraiment espoir d’avoir finalement accès à l’eau potable, explique le chef de la communauté. Mais nous n’avons pas de programme d’entretien en place pour le nouveau système de traitement des eaux.

De plus, aucun plan d’action n'a été élaboré en cas de problème technique majeur, ajoute-t-il.

À quoi servent les nouvelles installations s’il y a des faiblesses dans le système de traitement des eaux?

Une citation de :Bruce Achneepineskum, le chef de la Première Nation de Marten Falls

La Première Nation de Marten Falls veut mettre un terme à ce type d’urgence et fait appel aux élus pour obtenir plus de ressources de gestion communautaire durable.

La communauté travaille également pour obtenir plus d’équipements d’extinction d’incendie afin de prévenir ce type d’incident au sein de la communauté.

L'inquiétude d'une maison qui prend feu me tient éveillé la nuit, admet le chef Achneepineskum.

Selon lui, si le système de traitement des eaux n’est pas réparé les prochaines 48 heures, les membres de la communauté devront être évacués.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !