•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel à la population pour contrer le vandalisme à Rouyn-Noranda

Des déchets sur le sol d'un parc.

Des déchets s'accumulent souvent sur le sol du skatepark de Rouyn-Noranda.

Photo : Facebook/Abitibi Skate

À Rouyn-Noranda, on lance un appel à la population pour contrer le vandalisme et l'accumulation de déchets dans les lieux publics.

Le directeur des parcs et équipements à la Ville de Rouyn-Noranda, Olivier Thibodeau, rapporte que, depuis la rentrée scolaire, on constate une hausse du phénomène.

Parmi les endroits touchés, il mentionne le skatepark à l'école La Source, le nouveau parc de Granada et le nouveau terrain synthétique Saint-Luc.

C’est sûr qu’à l’approche de la rentrée, c’est quelque chose que l’on constate dans une majorité d’endroits, on augmente la vigilance, on augmente la surveillance, mais moi, j‘appellerais tout le monde à faire preuve d’un peu de civisme parce qu’on est quand même fier de ces endroits-là. Ce sont de beaux endroits. Je pense que ce serait intéressant que les gens en prennent soin comme si c’était leurs propres infrastructures et justement qu’ils prennent la peine de jeter leurs déchets ou de les apporter avec eux dans le cas où les poubelles sont pleines, dit-il.

Le fondateur d'Abitibi Skate, Alain Bergeron, abonde dans le même sens. Il a partagé une publication sur Facebook, dans laquelle il déplore la quantité de déchets au skatepark près de l'école La Source.

Je voulais lancer comme message que c’est important de se ramasser, mais aussi d’être vigilant pour que les autres se ramassent quand on utilise des endroits comme des lieux publics comme un skatepark. Le skatepark à Rouyn est souvent plein de déchets. Ce n’est pas visuellement agréable à regarder et ce n’est pas non plus intéressant de pratiquer ses manœuvres quand des déchets volent au vent et viennent dans le skatepark, rapporte-t-il.

Une poubelle publique déborde de déchets.

Les poubelles débordent souvent dans ce parc situé sur le terrain de l'école La Source.

Photo : Facebook/Abitibi Skate

Alain Bergeron souligne cependant qu’il ne souhaite pas accuser tous les étudiants qui fréquentent le parc.

Il y a beaucoup de jeunes qui sont sur place et qui ramassent leurs déchets et qui veulent nous aider et qui participent. Malheureusement, encore une fois, la majorité paie pour une poignée d’individus. Ce qui est plate, c’est que les contrevenants, la plupart du temps, c'est des gens qui ne fréquentent même pas le skatepark, ils sont juste alentour pour s’amuser ou passer le temps avec des amis, observe-t-il.

Olivier Thibodeau rapporte qu’avec la rentrée scolaire, la Ville déploie davantage de mesures de surveillance.

Heureusement, dans la majorité de ce genre d'endroits là, on a des équipements, comme des caméras de surveillance [...] donc ça nous permet de faire un suivi auprès des autorités lorsqu’on réussit à prendre les malfaiteurs sur le fait, explique-t-il, ajoutant toutefois que l’important est de conscientiser la population à l’importance de maintenir les lieux publics en bon état.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !