•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jagmeet Singh fait campagne dans Animal Crossing: New Horizons

Jagmeet Singh en train de parler.

Jagmeet Singh, le chef du Nouveau Parti démocratique, multiplie les approches sur les réseaux sociaux et dans les jeux vidéo pour attirer les jeunes.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Après avoir joué à Among Us en novembre dernier, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, s’invite une fois de plus dans le monde du jeu vidéo. Cette fois-ci, il hisse le drapeau canadien dans un « quartier général de campagne » sur une île du populaire jeu Animal Crossing: New Horizons.

On va avoir une île, a lancé Jagmeet Singh dans une vidéo publiée mardi soir sur les réseaux sociaux.

Fermes solaires, éoliennes, poutine punjabi et informations sur la campagne du NPD : voilà ce que contient le bout de terre virtuel du nom de Canada dans le jeu Animal Crossing: New Horizons, la nouvelle initiative du parti afin de joindre la communauté de joueurs et joueuses.

Pour la visiter, il faut détenir un abonnement en ligne payant de Nintendo, puis faire une requête du code de l’île par texto.

Une pratique restreinte par Nintendo

Ce n’est pas la première fois qu’une campagne électorale s'immisce dans ce jeu populaire de la Nintendo Switch. Le président américain Joe Biden avait utilisé cette tactique avant l’élection de 2020, aux États-Unis, en incitant les joueurs et joueuses à afficher sur leur île des pancartes électorales virtuelles.

Joe Biden et Kamala Harris représentés en petits personnages de Animal Crossing aux côtés de pancartes électorales à leur effigie.

La campagne présidentielle américaine de Joe Biden se déroule aussi dans Animal Crossing: New Horizons.

Photo : joebiden.com

Le géant nippon du jeu vidéo avait d’ailleurs modifié les règlements de son jeu (Nouvelle fenêtre) en novembre dernier, demandant à ce que ses utilisateurs et utilisatrices évitent d'introduire de la politique dans le jeu.

Nintendo avait précisé que si ces nouvelles politiques étaient enfreintes, des mesures appropriées pourraient être prises, y compris l'interdiction de toute utilisation commerciale du jeu dans le futur.

Jagmeet Singh avait aussi invité en novembre dernier l’élue américaine Alexandria Ocasio-Cortez et des instavidéastes populaires, dont le Québécois xQc, à l’affronter à l'occasion de parties du jeu multijoueur Among Us tout en discutant d’enjeux politiques.

Lors d’un point de presse en Ontario mercredi matin, le chef du NPD a été appelé à réagir sur sa forte présence –  jugée contradictoire – sur plusieurs plateformes appartenant à des géants numériques qu’il souhaite réglementer de façon stricte. Il a rétorqué qu’il ne comptait pas s’empêcher d’utiliser toutes les plateformes offertes afin de joindre le plus de personnes possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !