•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez-nous raconter, le titanesque projet documentaire autochtone de Kim O’Bomsawin

Une homme filme et une femme est assise à côté de lui.

La réalisatrice Kim O'Bomsawin et le directeur photo Hugo Gendron sur le tournage de «Laissez-nous raconter».

Photo : Terre Innue

Radio-Canada

La réalisatrice et productrice abénakise Kim O’Bomsawin tourne présentement la série documentaire Laissez-nous raconter, dans laquelle les 11 Premières Nations du Québec et du Labrador s’unissent pour la première fois pour conter leur histoire. 

On veut montrer à tout le monde qu’on est des peuples extrêmement riches : 11 langues, 11 cultures, 11 systèmes de valeurs et de croyances, d’organisation politique et sociale… C’est vraiment ce qu’on veut mettre en valeur, a-t-elle expliqué au journaliste Nabi-Alexandre Chartier.

Pendant plus de 80 jours, elle donne la parole à des centaines de personnes autochtones de toutes les générations afin qu’elles puissent raconter leur histoire à leur manière. 

L’histoire a été écrite par les conquérants. Là, maintenant, c’est une version, un autre point de vue, a ajouté Francine Allaire, productrice de la série documentaire. Je pense que ça va beaucoup nourrir les gens au niveau spirituel.

Ce projet, qui est guidé par un comité de sages formé de représentants et représentantes des 11 Premiers Peuples, sera aussi décliné en livres, en guides pédagogiques, en balado, en série radio, en une exposition au Musée McCord et en un film pour le planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal. 

Les quatre épisodes d'une heure de Laissez-nous raconter seront diffusés sur les plateformes de Radio-Canada et de CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !