•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 questions aux candidats dans Bécancour-Nicolet-Saurel

La cathédrale de Nicolet.

La circonscription de Bécancour-Nicolet-Saurel comprend les MRC de Nicolet-Yamaska, de Pierre-De Saurel et de Bécancour, ainsi qu'Odanak et Wôlinak, indique Élections Canada.

Photo : Radio-Canada

Les candidats des cinq principaux partis de la circonscription de Bécancour-Nicolet-Saurel ont répondu à quelques-unes de nos questions afin de vous permettre d'en savoir davantage sur leur vision de la société en vue du scrutin du 20 septembre.

Nous avons soumis les questions aux candidats des cinq principaux partis en leur imposant un nombre de mots maximal pour chaque réponse. 

1. Pourquoi souhaitez-vous être député?

Le visage de Yanick Caisse.

Yanick Caisse, 56 ans, est le candidat conservateur dans Bécancour-Nicolet-Saurel.

Photo : Gracieuseté de l'équipe du candidat

Yanick Caisse : À chaque période de ma vie, je me suis investi totalement dans les tâches qui se sont présentées devant moi. À 56 ans, je désire encore m’engager auprès des gens. Comme dans mes dossiers professionnels, je compte conduire à bien celui des citoyens et aussi ceux des municipalités Bécancour-Nicolet- Saurel.


Le haut du corps et le visage de Catherine Gauvin.

Catherine Gauvin, 43 ans, est la candidate néo-démocrate dans Bécancour-Nicolet-Saurel.

Photo : Gracieuseté de l'équipe de la candidate

Catherine Gauvin : *J’ai toujours été politisée et mobilisée pour les sans-abris, les immigrants, l’équité fiscale, mais surtout l’environnement. Apporter une voie différente dans la campagne est un bel engagement, être députée serait un accomplissement, mettre mon énergie pour représenter les citoyens de Bécancour-Nicolet-Saurel à Ottawa, une chance incroyable.


Le haut du corps et visage de Louis Plamondon.

Louis Plamondon, 78 ans, est le candidat bloquiste dans Nicolet-Bécancour-Saurel.

Photo : Gracieuseté de l'équipe du candidat

Louis Plamondon :  Je suis député depuis 37 ans et j'ai toujours le feu sacré.


Le visage de Nathalie Rochefort.

Nathalie Rochefort, 51 ans, est la candidate libérale dans Bécancour-Nicolet-Saurel.

Photo : Gracieuseté de l'équipe de la candidate

Nathalie Rochefort : *J’ai à cœur nos municipalités, le maintien de notre qualité de vie et le développement de notre vitalité économique! J’ai fait le choix de l’engagement politique pour porter la voix de mes concitoyens à la Chambre des Communes, être à leur service au quotidien et être une partenaire efficace.


Le visage de David Turcotte.

David Turcotte, 34 ans, est le candidat vert dans Bécancour-Nicolet-Saurel.

Photo : Gracieuseté de l'équipe du candidat

David Turcotte : *Je souhaite que le gouvernement agisse réellement face aux changements climatiques. Il est aussi temps que nous nous engagions dans des politiques inclusives comme le logement abordable et l'intégration sur le marché du travail des personnes vivant avec un handicap ou autistes.


2. Quel emploi occupiez-vous au moment de vous lancer en politique?

Yanick Caisse : Courtier immobilier

Catherine Gauvin : Conseillère-cadre en soins infirmiers - Volet informatisation clinique au CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.

Louis Plamondon : J'étais professeur.

Nathalie Rochefort : Directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec et enseignante en lancement d’entreprises auprès d’immigrant

David Turcotte :  Je suis fonctionnaire provincial depuis 12 ans.

3. À quels deux problèmes propres à votre circonscription souhaitez-vous vous attaquer si vous êtes élu?

Yanick Caisse (PCC): Il est important de compenser les agriculteurs pour les pertes encourues avec les derniers accords commerciaux. Pour les gens qui sont victimes de la pyrrhotite, le Parti conservateur soutiendra les familles avec un apport de 50 M$ supplémentaires. Pour les citoyens et les entreprises, il est temps qu’ils et qu’elles soient reliées à internet et d’avoir un réseau satellite qui couvre le comté.

Catherine Gauvin (NPD) : *Pour l’équité des chances et d'attractivité des régions, les jeunes de Bécancour-Nicolet-Saurel devraient avoir accès à l’internet haute vitesse. Préserver la gestion de l’offre pour les agriculteurs et faciliter l’accès à la main-d’œuvre en facilitant le recrutement et ouvrant des opportunités avec une simplification des programmes sans laisser tomber des acquis dans des accords internationaux.

Louis Plamondon (BQ) : L'érosion des rives du Saint-Laurent et la défense de la gestion de l'offre en agriculture.

Nathalie Rochefort (PLC) : *Emplois : travailler concrètement pour attirer de la main-d’œuvre. Nous assurer que l’humain qui s’installe parmi nous reste avec nous. Agriculture : collaborer avec nos agriculteurs pour la mise en œuvre et valorisation des pratiques agroenvironnementales, mais surtout investir dans nos relèves d’ici.

David Turcotte(PVC) : Le transport en commun et la pénurie de logements abordables.


4. Quel enjeu d’envergure nationale vous tient particulièrement à coeur?

Yanick Caisse (PCC): * Comme l’inflation est à un niveau record et que tout coûte plus cher, il est important d’augmenter la pension de vieillesse, car trop souvent ce sont les retraités qui sont touchés.

Catherine Gauvin (NPD) : *La crise climatique et le développement durable sont les grands enjeux. Les PME ont besoin de moderniser leurs opérations avec la pénurie de main-d’œuvre et des projets qui réduisent les émissions de GES peuvent les aider.

Louis Plamondon (BQ) : L'environnement.

Nathalie Rochefort (PLC) : La création de 37 000 places en services de garde : bon pour les familles, bon pour les femmes et bon pour les entreprises qui recrutent.

David Turcotte(PVC) : L'environnement devrait être un enjeu présent dans chacune des décisions du gouvernement. Le temps n'est plus aux compromis, c'est le moment de se doter de vraies politiques environnementales.


5. Si un vote libre devait avoir lieu sur ces enjeux, comment voteriez-vous?

  • Pour ou contre le droit à l’avortement?

Yanick Caisse (PCC): Pour, je suis un pro-choix.

Catherine Gauvin (NPD) : Pour

Louis Plamondon (BQ) : Pour

Nathalie Rochefort (PLC) : Pour

David Turcotte(PVC) : Pour


  • Pour ou contre un contrôle plus sévère des armes à feu?

Yanick Caisse (PCC): Pour, il faut s’attaquer aux importations d’armes illégales.

Catherine Gauvin (NPD) : Pour, surtout celles qui sont illégales et non reliées à la chasse.

Louis Plamondon (BQ) : Pour

Nathalie Rochefort (PLC) : Pour un contrôle plus sévère des armes d’assaut et de poing.

David Turcotte(PVC) : Pour


  • Pour ou contre la vaccination obligatoire contre la COVID-19?

Yanick Caisse (PCC): J'ai mes deux vaccins et mon passeport vaccinal

Catherine Gauvin (NPD) : Pour, nécessaire pour les travailleurs de la santé et ceux en lien avec public ou l’alimentation.

Louis Plamondon (BQ) : Pour

Nathalie Rochefort (PLC) : Pour la vaccination des fonctionnaires fédéraux et des voyageurs.

David Turcotte(PVC) : Contre

* Ces réponses ont dû être raccourcies, parce que les candidats avaient dépassé le nombre maximal de mots permis. Cette possibilité leur a été présentée au moment de leur envoyer le questionnaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !