•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un terrain de baseball synthétique flambant neuf pour les Alouettes de Charlesbourg

Les lignes viennent d'être tracées à la surface du terrain.

La base naturelle du terrain a été remplacée par une surface synthétique qui doit, entre autres, permettre de prolonger la saison de baseball de plus de cinq semaines.

Photo : Gracieuseté : Ville de Québec

Non seulement les Alouettes de Charlesbourg ne seront plus sans domicile fixe la saison prochaine, mais ils évolueront sur un terrain de baseball flambant neuf qui fera l'envie de bien des rivaux.

Le tout nouveau terrain synthétique de l'équipe de baseball élite a été inauguré mercredi matin au parc Henri-Casault, dans l’arrondissement de Charlesbourg.

Des travaux majeurs au coût de 2,45 millions de dollars se sont échelonnés sur un an, forçant les Alouettes à évoluer parfois au stade Canac et d'autres fois au parc Champigny cet été. Les séries éliminatoires de l'équipe se sont terminées il y a 10 jours, les privant ainsi de profiter des nouvelles installations dès cette année.

Mais le jeu en valait la chandelle pour l'équipe de baseball junior élite qui évoluait sur un terrain en particulièrement piteux état, ces dernières années. Le petit stade du parc Henri-Casault dans lequel ont régné à une époque les Michel Simard, Olivier Lépine et Patrick Deschênes n'était pratiquement plus entretenu.

Pas avant l'an prochain

Grâce à ces rénovations, le terrain pourra servir de façon remarquable l’équipe élite de l’arrondissement, les Alouettes de Charlesbourg, souligne Patrick Voyer, membre du comité exécutif et président de l’arrondissement de Charlesbourg.

Le remplacement du gazon naturel par le synthétique permettra d'allonger la saison de baseball de cinq semaines, estime la Ville de Québec. Le terrain peut également être divisé pour que plusieurs matchs se tiennent en même temps. Une formule qui a fait ses preuves au stade Canac. Des jeunes baseballeurs de tous les calibres pourront y évoluer.

Il permettra en plus d’offrir à la ville un deuxième terrain de très grande qualité et de devenir un pôle d’attraction majeur pour la tenue de matchs de nombreuses ligues et d’événements dans le domaine.

Une citation de :Patrick Voyer, membre du comité exécutif et président de l’arrondissement de Charlesbourg

Outre le gazon synthétique...

Outre l'ajout de gazon synthétique, les buts ont été repositionnés et des aménagements ont été faits à la cage des frappeurs ainsi qu'à l'enclos des releveurs, désormais mieux protégés. Les aires de circulation autour du parc ont également été améliorées.

Une véritable transformation, selon Steeve Verret, membre du comité exécutif responsable des loisirs, des sports et de la vie communautaire. La Ville a investi dans la dernière décennie pour de nouvelles infrastructures au hockey et au soccer, mais les inscriptions au baseball ont depuis explosé.

C'était au tour du baseball. Ces rénovations répondent à un réel besoin du milieu et bonifieront grandement l’offre pour le baseball mineur dans la région.

Une surface synthétique sera également aménagée sur le terrain de baseball du parc Réal-Cloutier, dans le secteur de Saint-Émile, au cours des prochaines années.

De la musique aux oreilles du président de la section régionale de Baseball Québec, Francis Morin, pour qui le terrain du parc Henri-Casault est une première étape. Il y a d’autres quartiers dans la ville de Québec qui méritent une infrastructure comme ça, mais il faut y aller une étape à la fois, on est bien conscient de ça.

Avec Guillaume Piedboeuf

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !