•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux candidats du NPD se retirent en raison de commentaires antisémites

Jagmeet Singh salue du coude une femme.

Jagmeet Singh fait campagne pour le NPD dans Essex, en Ontario, mercredi.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Deux candidats du Nouveau Parti démocratique (NPD) ont mis fin à leur campagne électorale, en promettant de s'instruire au sujet de l'antisémitisme, après que des commentaires ciblant les juifs ont fait surface, mettant le chef dans l'embarras.

Sidney Coles, qui faisait campagne dans Toronto–St. Paul's, et Dan Osborne, candidat dans la circonscription de Cumberland–Colchester en Nouvelle-Écosse, ont démissionné de leur propre chef, une décision que le NPD appuie, selon le porte-parole du parti, George Soule.

Le parti a confirmé leur retrait mercredi, indiquant que les deux ex-candidats allaient se renseigner au sujet de l'antisémitisme afin d'éviter d'adopter de telles positions dans le futur. C'est la bonne décision étant donné les circonstances, a déclaré Jagmeet Singh en point de presse à Essex, en Ontario, mercredi matin.

Les commentaires de ses candidats sont complètement inacceptables, a aussi indiqué le chef néo-démocrate.

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.

Auschwitz et pénurie de vaccins

Un tweet publié par Dan Osborne en 2019 a refait surface ces derniers jours sur le réseau social. Dans sa publication, il interpelle directement l'animatrice américaine Oprah Winfrey, lui demandant si Auschwitz – le plus grand camp de concentration du Troisième Reich, où on estime que plus d'un million de juifs ont été exterminés – avait vraiment existé.

M. Osborne a offert ses excuses à partir d'un autre compte Twitter, indiquant qu'il ne se souvenait pas d'avoir écrit un tel tweet et qu'il n'avait que 16 ans à l'époque. Je veux présenter mes excuses. Nous ne devons jamais oublier l'histoire de l'Holocauste et le rôle d'Auschwitz. L'antisémitisme doit être combattu et arrêté, a-t-il ajouté.

Quant à Sidney Coles, c'est le quotidien Toronto Star qui a rapporté le premier ses commentaires. Elle a affirmé à plusieurs reprises sur Twitter qu'Israël était responsable de la pénurie de vaccins contre la COVID-19 aux États-Unis l'hiver dernier.

Elle s'est excusée dimanche. Je n'aurais pas dû faire ce lien, j'aurais dû m'excuser et retirer ces commentaires, a-t-elle tweeté, évoquant une théorie non fondée. Elle n'a jamais eu l'intention de partager cette dérive antisémite commune, a-t-elle assuré.

Un retrait, malgré les excuses

Mardi matin, le chef néo-démocrate était solidaire de sa candidate, estimant que les excuses étaient sans équivoque et soulignant qu'elles avaient été acceptées par le Centre pour Israël et les affaires juives, une organisation de défense sioniste et juive.

Questionné sur son leadership, M. Singh n'a pas bronché. C’est certainement bien de s’excuser, ça l’est toujours. Les gens qui font des erreurs devraient s’excuser. C’est la bonne chose à faire. Dans ce cas-ci, ils [les deux candidats] ont décidé d’aller plus loin que ça, et je soutiens cette décision, a-t-il dit.

Concernant le processus de contrôle que subissent les éventuels candidats avant de pouvoir se présenter, Jagmeet Singh a simplement indiqué que le parti cherchait toujours à l'améliorer, à une époque où il est de plus en plus difficile de pouvoir tout vérifier.

Il faut noter que la circonscription de Toronto–St. Paul's, où se présentait Sidney Coles, est un château fort libéral. La ministre sortante Carolyn Bennett y est toutefois fragilisée en raison d'un message texte considéré comme raciste et misogyne envoyé à Jody Wilson-Raybould, il y a quelques mois. Cette circonscription compte aussi l'une des plus grandes concentrations de personnes d'origine juive au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !