•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des échanges corsés au débat électoral de Grande-Rivière

Les trois candidats qui se sont déplacés pour le débat. De gauche à droite, on aperçoit Guy Bernatchez (Bloc québécois), Diane Lebouthillier (Parti libéral du Canada) et Lisa Phung (Nouveau Parti démocratique).

Même si les échanges ont été corsés, le débat s'est déroulé dans le respect des opinions de chacun.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Roxanne Langlois

Le dernier débat opposant les candidats de la circonscription de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine s'est déroulé mardi soir à l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec à Grande-Rivière. Des échanges corsés ont notamment ponctué cette soirée.

La députée et ministre libérale sortante, Diane Lebouthillier, Guy Bernatchez du Bloc québécois et Lisa Phung du Nouveau Parti démocratique étaient sur place pour en découdre.

Jean-Pierre Pigeon du Parti conservateur du Canada et Christian Rioux du Parti populaire du Canada étaient quant à eux présents à distance en visioconférence.

Mme Lebouthillier a été interpellée sur son bilan à plusieurs occasions. La question de la pression qu'elle aurait exercée dans la nomination d'un juge gaspésien, Damien St-Onge, a notamment été soulevée. Il s’agit d’une information qui a été révélée par le Journal de Québec, la semaine dernière.

La députée et ministre libérale sortante Diane Lebouthillier.

La députée et ministre libérale sortante Diane Lebouthillier, photographiée mardi soir lors du débat.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

La députée et ministre sortante a rappelé qu'un processus rigoureux de nomination est en place et a rejeté les allégations. En passant, le nouveau juge, je ne le connais ni d'Ève ni d'Adam. C'est quelqu’un avec qui je n’ai même jamais pris une tasse de café, a-t-elle commenté.

Cette dernière applaudit néanmoins l'arrivée de ce juge. Je suis très fière qu'on ait un juge en Gaspésie, un juge gaspésien, donc bravo pour ce qui s'est passé, a ajouté Mme Lebouthillier.

Outre cette question, les grandes thématiques abordées ont été le secteur des pêches et la préservation de la ressource, le développement économique, le tourisme, l'environnement, ainsi que le leadership et la représentation régionale.

Des changes houleux sont survenus au cours de la soirée, particulièrement entre la candidate libérale et le candidat bloquiste. Diane Lebouthillier et Guy Bernatchez croisent le fer pour une deuxième élection. L’ex-préfète a remporté le scrutin de 2019 avec une avance de 637 voix sur le maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

Le candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine, Guy Bernatchez.

Le candidat du Bloc québécois tente à nouveau de déloger la candidate libérale et députée sortante Diane Lebouthillier.

Photo : Radio-Canada

Mme Lebouthillier a notamment énuméré les investissements effectués dans sa circonscription depuis le début de son mandat par le gouvernement Trudeau, avant de s'attaquer à son principal rival.

Monsieur Bernatchez, vous levez le nez sur votre région. Vous ne voulez pas que ça marche, au niveau du Bloc. C'est ce qui vous dérange. Depuis 2015, ça fonctionne d'être au pouvoir et la région est contente, a-t-elle lancé.

Le principal intéressé a ensuite répondu à cette flèche lancée en sa direction en demandant pourquoi, dans ce cas, le gouvernement libéral avait choisi de déclencher des élections.

Les critiques fusent envers la néo-démocrate

Une partie du débat a aussi été consacrée à la présence de la candidate néo-démocrate Lisa Phung. Mme Phung était de passage en Gaspésie pour le débat, et ce, pour la première fois depuis le début de la campagne.

Ne provenant pas de la péninsule, Lisa Phung a refusé de se prononcer sur plusieurs sujets qu'elle ne maîtrisait pas. Elle s'est d'ailleurs fait reprocher par d'autres candidats de ne pas être au fait des dossiers clés de la circonscription. C'est irrespectueux envers la population, a notamment fait valoir le bloquiste Guy Bernatchez.

La candidate néo-démocrate, Lisa Phung.

La candidate néo-démocrate, Lisa Phung.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Mme Phung n'a pas nié sa méconnaissance des enjeux régionaux, mais a répondu que sa position lui permettait notamment d’observer la situation d’un œil différent.

Je regarde vos problèmes et je les écoute pour la première fois et c'est vrai, ce sont de vrais problèmes que vous avez. Et je peux les introduire à Ottawa pour qu'eux [les parlementaires] aussi comprennent vos problèmes et [trouvent] des solutions concrètes à ça.

Une citation de :Lisa Phung, candidate néo-démocrate dans Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine

Mme Lebouthillier et M. Bernatchez ont toutefois tenu à souligner le courage de la candidate Lisa Phung d'avoir accepté l'invitation.

L'événement était organisé par Tourisme et Commerce Rocher-Percé, en collaboration avec la Corporation développement économique de Grande-Rivière et la télévision communautaire de Grande-Rivière.

Avec les informations de Marguerite Morin

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.