•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 4e vague arrivée, l’Hôpital régional de Red Deer déborde

La façade de l'hôpital de Red Deer, devant lequel sont stationnés des véhicules.

Les soins intensifs de l’Hôpital régional de Red Deer ont le double du nombre de patients habituel.

Photo : Google Maps

Lounan Charpentier

En raison d'un manque de ressources, l'Hôpital régional de Red Deer a dû transférer des patients de la quatrième vague de la COVID-19 vers les grands centres de l'Alberta. Des professionnels de la santé s'inquiètent de la suite des choses.

Pendant la fin de semaine, des patients malades qui avaient besoin de ventilateurs ont été transférés à Calgary, dit Mike Weldon, médecin à l’urgence de l'Hôpital régional de Red Deer. Des patients qui normalement auraient pu rester ici.

Rien de tel n’est arrivé auparavant, dit le Dr Weldon.

Il indique qu’il est très difficile pour un professionnel de la santé de ne pas pouvoir fournir les soins appropriés à des patients, sachant qu’en temps normal il aurait été possible de le faire.

Depuis le 1er septembre, Services de santé Alberta (AHS) affirme que 24 patients ont été envoyés de la zone centrale, qui comprend l'Hôpital de Red Deer, vers Calgary ou Edmonton en raison de problèmes de capacité. Cinq établissements de santé de la zone centrale connaissent aussi une éclosion dans leurs locaux.

Les soins intensifs de l’Hôpital régional de Red Deer accueillent le double de patients qu’à l’habitude. Les patients sont installés à deux par chambre, et certains doivent être soignés dans l'unité de soins cardiaques.

Nous avons atteint la limite de ce que nous pouvons gérer en toute sécurité, affirme Adam Hall, médecin spécialiste aux soins intensifs de l’Hôpital.

Je crains que, si ce système est mis à rude épreuve, le résultat ne soit plus grave pour les patients.

Des infirmières d'autres départements, dont celui de l'obstétrique, ont été réaffectées à l'unité de soins intensifs. Selon le Dr Weldon, le personnel des urgences se prépare à s'occuper de patients sous ventilation, car il n'y aura bientôt plus d'autre endroit où les placer.

Cela fait peur, dit-il. 

Je viens littéralement de l'autre pièce, et nos infirmières révisent leur formation sur le fonctionnement des ventilateurs. C'est là que nous sommes rendus.

Une citation de :Mike Weldon, médecin à l’urgence de l’Hôpital régional de Red Deer

L'Alberta est aux prises avec la pire quatrième vague de COVID-19 au pays, avec presque autant de cas actifs que le Québec, l'Ontario et la Colombie-Britannique réunis. La médecin hygiéniste en chef de la province estime que la décision de lever presque toutes les restrictions sanitaires au début de juillet est la cause de cette déferlante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !