•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Winnipeg officialise le choix du nouveau locataire de l’Esplanade Riel

Le pont piétonnier de l'Esplanade Riel avec son local.

L'Esplanade Riel relie le quartier Saint-Boniface à La Fourche.

Photo : Radio-Canada / Simon Deschamps

Radio-Canada

Le Comité d’orientation permanent des biens et de l’aménagement, du patrimoine et du développement du centre-ville de Winnipeg a officialisé, mardi, le choix de l’organisme à but non lucratif Manitoba Technology Accelerator (MTA) pour occuper les locaux de l’Esplanade Riel.

L’organisme a été choisi pour occuper l’espace vacant laissé par le restaurant Mon Ami Louis en juin 2020.

Les conseillers membres du comité ont voté à l’unanimité pour cette proposition.

Avant de se prononcer, ils ont pu entendre l’opinion de ceux qui s’opposaient à ce choix, dont des voix au sein de la communauté francophone déçue de la nouvelle vocation pour cet espace commercial situé sur le pont piétonnier qui relie le quartier au centre-ville de Winnipeg.

Le problème, c’est que le site ne devrait pas être considéré comme une propriété civique typique louée simplement pour obtenir le meilleur rendement, a déclaré le PDG des Entreprises Riel, Normand Gousseau, au comité.

Le conseiller de Saint-Boniface Mathieu Allard a lui aussi demandé à ses collègues de voter contre la proposition et de recommencer à chercher un autre locataire.

Nous pourrions décider de ce que nous voulons pour cet espace probablement le plus emblématique de Winnipeg, alors que je crains d’être devant un processus précipité, a-t-il indiqué.

Mathieu Allard porte une chemise bleu.

Le conseiller municipal Mathieu Allard espère que la Ville cherchera un autre locataire.

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Donner accès au local à la communauté

Le Manitoba Technology Accelerator, qui offre un soutien aux entreprises technologiques en démarrage dans la province, a accepté de couvrir tous les coûts d’exploitation de l’immeuble et d’injecter 240 000 $ en frais de rénovation.

Le directeur général de l’incubateur d’entreprises, Marshall Ring, a promis un accès communautaire aux locaux. Il a fait valoir aux membres du comité qu’il allait conserver l’espace et le mettre à la disposition des organismes communautaires.

Il s’est dit ouvert aux préoccupations soulevées par les francophones tout en tentant de les apaiser.

Le dialogue est la meilleure façon de s’assurer que c’est la bonne option pour le plus grand nombre de personnes possible. Nous pensons que ce lieu sera un point de célébration pour plusieurs organisations, non seulement pour nous, a-t-il souligné.

Marshall Ring porte un veston et une cravate.

Marshall Ring est le directeur général du Manitoba Technology Accelerator.

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Marshall Ring a ajouté que Winnipeg était près de devenir une ville de classe mondiale, mais que c’est difficile à atteindre si ses lieux les plus célèbres restent vides.

Le Manitoba Technology Accelerator pourrait commencer les rénovations dans les locaux dès cet automne.

Avec les informations de Sean Kavanagh ·

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !