•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conseiller réprimandé pour les publications Facebook de sa conjointe

Robert Kirwan lors d'une rencontre du conseil municipal.

Les conseillers municipaux du Grand Sudbury ont donné un avertissement à leur collègue Robert Kriwan, mardi soir.

Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

Radio-Canada

Une majorité de conseillers du Grand Sudbury ont voté pour réprimander Robert Kirwan, qui a fait l’objet d’un rapport du commissaire à l’intégrité de la Ville, Robert Swayze.

Selon le rapport qui a été présenté au conseil municipal le 14 septembre, M. Kirwan n’a pas respecté le code de conduite des élus en permettant à sa conjointe de publier des messages sous un faux nom dans un groupe Facebook dont il est l’administrateur.

Bien que le commissaire à l'intégrité n'ait pas de pouvoir sur la conjointe d'un conseiller municipal, M. Swayze a déterminé qu'en autorisant les messages dans le groupe et en y réagissant comme s'ils provenaient d'un membre de la communauté, Robert Kirwan a été de connivence avec sa femme pour enfreindre le code de conduite.

Le conseiller s’est défendu en affirmant qu'il n'y avait pas de collusion entre sa conjointe et lui pour qu’elle écrive les commentaires en question.

M. Kirwan a ajouté que le faux compte, qui utilise le nom de Jessie Timmons, a publié seulement 44 commentaires lors d’une récente période de 90 jours.

Il est irrationnel de penser que j'aurais connaissance de tous les messages d'un groupe qui compte 18 000 membres.

Une citation de :Robert Kirwan, conseiller municipal du Grand Sudbury

M. Swayze a répliqué en lisant un commentaire du faux compte ainsi qu'une réponse publiée par M. Kirwan.

Quand il a un dialogue, quand il répond à Jessie Timmons, il est au courant de la publication de Jessie Timmons, a affirmé le commissaire à l’intégrité du Grand Sudbury.

Ce n'est pas honnête, ce n'est pas transparent. Je m'en tiens à ma recommandation.

Une citation de :Robert Swayze, commissaire à l'intégrité du Grand Sudbury

Certains autres conseillers ont exprimé des inquiétudes quant au fait que M. Swayze ait fait référence à des informations antérieures à la période de 60 jours qu'il était autorisé à prendre en compte lors de son enquête.

En fin de compte, cependant, la plupart des conseillers ont soutenu la recommandation de M. Swayze.

Robert Kirwan avait également été réprimandé par ses collègues conseillers municipaux en 2019 pour avoir été trop agressif dans ses propres commentaires sur Facebook.

Avec les informations de Sarah MacMillan de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !