•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une enquête réclamée sur un pot-de-vin prétendument offert à un élu municipal

Un homme parle.

Gerry Montpellier est le conseiller municipal du Quartier 3 de Sudbury.

Photo : Radio-Canada / John Lappa

Radio-Canada

Le conseil municipal du Grand Sudbury demande à la police d'enquêter à la suite de manchettes suggérant qu'un conseiller municipal s’est vu offrir un pot-de-vin il y a quatre ans avant un important vote sur le quartier de divertissement Kingsway (KED).

Les reportages étaient fondés sur une publication sur Facebook du conseiller Gerry Montpellier.

Celui-ci a écrit qu'il s'était abstenu de voter au sujet du KED en 2017, en raison d'un conflit d'intérêts.

Le promoteur lui aurait dit que son entreprise de sports motorisés bénéficierait de l'arrivée d'un casino et d'un hippodrome en ville.

En entrevue à Radio-Canada la semaine dernière, Gerry Montpellier a soutenu qu'on ne lui a pas offert de pot-de-vin, mais qu’il a simplement été mis au courant d'un avantage financier probable.

Le conseiller Al Sizer a présenté la motion demandant à la police d'enquêter.

Il a précisé que sa motion ne demandait pas une enquête spécifiquement sur M. Montpellier.

Il s’agit plutôt de donner l'assurance au public que les décisions du conseil sont prises de manière ouverte et transparente, selon M. Sizer.

Ce type de commentaires, qu'ils émanent d'un conseiller ou des médias, jette un doute sur l'intégrité des conseillers et de l'ensemble de nos organisations.

Une citation de :Al Sizer, conseiller municipal du Grand Sudbury

Gerry Montpellier a lui-même soutenu la motion, qui a été adoptée à l'unanimité.

Avec les informations de Sarah MacMillan de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !