•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passeport vaccinal : encore des ratés à l’entrée en fonction

Émilie Marchand montre l'écran de son téléphone cellulaire. Une note inscrite en rouge mentionne que l'application VaxiCode n'est pas compatible avec son appareil.

Émilie Marchand n'a pas accès à sa preuve de vaccination électronique avec l'application VaxiCode.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

VaxiCode, l'application qui permet de balayer votre code QR, connaît encore d'importants ratés pour de nombreux utilisateurs. Toutefois, la période de grâce a pris fin et le passeport vaccinal entre officiellement en vigueur ce mercredi.

Émilie Marchand utilisait VaxiCode sur son téléphone jusqu'à tout récemment. La semaine dernière, ça a fait une mise à jour automatique. Quand j'ai rouvert mon application, ça m'a dit : "Cette application n'est plus compatible avec votre appareil. Veuillez contacter les concepteurs pour en savoir plus", explique-t-elle.

Sa preuve de vaccination électronique n'aura été accessible que pendant quelques jours. Elle doit maintenant garder une preuve papier sur elle. Et son cas n'est pas unique. L’un de ses parents possède un téléphone intelligent et l'application ne fonctionne pas pour eux non plus.

Elle a tenté à plusieurs reprises d'obtenir de l'aide par téléphone, mais la ligne d'information et d'aide gouvernementale est surchargée. Il lui a été impossible de parler à qui que ce soit.

Je suis quand même assez technologique. Mon téléphone a deux ans, ce n'est pas un dinosaure. Les gens qui ont 80 ou 90 ans, comment font-ils pour y arriver?

Une citation de :Émilie Marchand

En ligne durant des heures

Denis Grenier n'a heureusement pas prévu de sortie à court terme. Il est lui aussi incapable d'obtenir sa preuve électronique.

Le monsieur qui était là a essayé autant comme autant, mais ça ne rentre pas. Pourtant j'ai mes deux papiers en règle. Ils m'ont référé à Shawinigan-Sud au centre de vaccination et c'est fermé jusqu'à jeudi, mentionne-t-il.

À Shawinigan, le centre d'action bénévole Trait d'union aide chaque jour entre 300 et 400 aînés à récupérer, imprimer et plastifier leur preuve vaccinale. Son directeur général, Mathieu Gélinas, estime qu'une grande partie de la population est laissée à elle-même. « On a considéré que tout le monde pouvait avoir accès à la technologie ou à des gens près d'eux pour les aider, mais c'est complètement faux. Il y a aussi des gens qui impriment de la maison et pour qui la qualité d'impression n'est pas suffisante. Leur code QR ne fonctionne pas », souligne-t-il.

À compter de mercredi, les commerçants qui n'appliquent pas la mesure du passeport vaccinal comme il le faut risquent des amendes de 1000 à 6000 $. Ils sont obligés d'interdire l'accès aux gens qui ne sont pas en mesure de prouver leur vaccination adéquate.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !