•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alanis Morissette désavoue un documentaire portant sur elle

La musicienne chante sur une scène.

La musicienne estime réducteur et obscène le documentaire «Jagged».

Photo : Getty Images / Kevin Winter

Radio-Canada

L’autrice-compositrice-interprète canadienne Alanis Morissette a condamné mardi le documentaire Jagged, qui porte sur le 25e anniversaire de son album Jagged Little Pill, quelques heures avant sa première au Festival international du film de Toronto (TIFF).

Bien qu’elle ait pris part au documentaire, la musicienne a affirmé par voie de communiqué qu’elle désavoue le film, qu’elle estime réducteur et obscène.

Alanis Morissette n’a pas précisé quels éléments du film lui apparaissent problématiques, mais a indiqué qu’elle avait été interviewée dans un moment de vulnérabilité et qu’elle n’aurait pas consenti au documentaire si elle avait su les intentions de la réalisatrice, Alison Klayman.

Une section plus délicate du film aborde les relations sexuelles qu’a eues la chanteuse alors qu’elle était une jeune chanteuse pop. Je disais toujours que j’étais consentante, mais depuis, je me dis : ‘’Hé, tu avais 15 ans! Tu ne consens pas à 15 ans.’’ Et je me dis maintenant que c’étaient tous des pédophiles, que c’était du viol, dit-elle dans un extrait du documentaire cité dans The Washington Post.

La réalisatrice de Jagged s’est dite déçue de l’absence d’Alanis Morissette à la première et a affirmé que le film parlerait de lui-même.

La chanteuse, présentement en tournée aux États-Unis, a soutenu mardi que le film, comme plusieurs histoires et biographies non officielles diffusées au cours des dernières années, comporte des suggestions et des affirmations qui sont tout simplement fausses.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !