•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Théâtre la Seizième annonce une programmation entièrement en salle pour 2021-2022

Des spectateurs assis et debout sur scène devant un décor.

Une représentation de la pièce Nombre créée par la compagnie Alpha Charlie Kilo de Québec.

Photo : Stéphane Bourgeois

Richard Thériault

Le Théâtre la Seizième annonce sa nouvelle saison et marque un retour en salle. La compagnie de théâtre francophone de Vancouver reprend où elle avait laissé avant la pandémie en offrant un mélange de créations, de théâtre jeunesse, de productions invitées et de théâtre participatif.

Alain Grégoire, qui signe sa première programmation comme directeur artistique et général intérimaire du Théâtre la Seizième, voulait offrir une saison sous le signe de la continuité. Il a aussi fait le choix de ne pas parler de pandémie.

Alain Grégoire, directeur artistique et général intérimaire du Théâtre La Seizieme.

Alain Grégoire, directeur artistique et général intérimaire du Théâtre La Seizieme.

Photo : Marie France Coallier - Le Devoir

Le théâtre est souvent en retard par rapport à l'actualité. On peut se servir d'une œuvre précédemment créée qui s'applique à une situation donnée, ce qui n'est pas le cas pour la pandémie. Mais il y a aussi qu'on a vraiment le goût de se retrouver ensemble pour de vrai dans une salle. Et on n'a pas le goût de retourner le fer dans la plaie. Peut-être que plus tard, on pourra prendre du recul.

Une citation de :Alain Grégoire, directeur artistique et général intérimaire, Théâtre la Seizième

C’est ce désir de retrouver son public qui l’a motivé à présenter du 2 au 6 novembre au Studio 16 une adaptation de la pièce Nombre de la compagnie Alpha Charlie Kilo de Québec, une pièce de théâtre participatif.

Une femme de dos écrit des chiffres sur un miroir.

La pièce Nombre invite le public à participer à l'élaboration de la pièce.

Photo : Stéphane Bourgeois

Selon Alain Grégoire, ce type de théâtre qui implique la participation du spectateur est l'essence du théâtre parce que c'est la rencontre.

Des spectacles solos invités

Du 9 au 12 février, Mani Soleymanlou présentera Zéro au Scotia Dance Center. Un spectacle qui parle d’identité, de diversité et du lien filial entre son père iranien, lui-même et son fils.

C’est au théâtre York du 21 au 23 avril que la comédienne Marie-Thérèse Fortin viendra présenter La détresse et l'enchantement, un collage de textes qu'elle a réalisé à partir de l'autobiographie de l’auteure Gabrielle Roy.

Affiche de la pièce « La détresse et l'enchantement » représentant la comédienne Marie-Thérèse Fortin assise.

La comédienne Marie-Thérèse Fortin viendra présenter « La détresse et l'enchantement » en avril.

Photo : Théâtre la Seizième

La saison pour adultes se terminera au Studio 16 avec la présentation du 24 mai au 4 juin de la pièce S’effondrent les vidéoclubs, un nouveau texte du dramaturge André Gélineau qui sera mis en scène par Gilles Poulin-Denis.

Une oeuvre qui parle d’un village sur le point de disparaître et de la perte de repères. Un texte qu’Alain Grégoire décrit comme très pertinent.

[La pièce] pourrait s'appliquer à la situation actuelle de la réaction que les êtres humains ont en perte de repères de se réunir, de se serrer les coudes.

Une citation de :Alain Grégoire, directrice artistique et général intérimaire, Théâtre la Seizième

La clientèle scolaire n’est pas en reste avec deux productions. 

La pièce Le merveilleux voyage d’Inès de l’Ouest sera présentée aux élèves du primaire en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan.

La question du devoir s'adressera quant à elle aux élèves des écoles secondaires de la Colombie-Britannique.

Ailleurs sur le web :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !