•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Alberta dénombre 1434 nouvelles infections et 9 décès de plus

Une femme portant un masque reçoit une injection dans le bras gauche.

Le reportage de Mathieu Gohier

Photo : Service de santé Alberta

Radio-Canada

L’Alberta dénombre 1434 nouveaux cas de COVID-19 et 9 décès de plus dans son bilan sanitaire de mardi.

Il y a désormais 18 265 cas actifs sur le territoire, soit presque autant que les provinces du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique réunies (18 543).

Le taux de positivité est de 12 % pour les dernières 24 heures.

Par rapport à lundi, il y a 9 hospitalisations de plus en raison du SRAS-CoV-2. L’Alberta fait état de 822 personnes hospitalisées, dont 212 aux soins intensifs.

Les unités de soins intensifs de la province sont à 90 % de leur capacité, a révélé Services de Santé Alberta (AHS) mardi. En excluant les lits d'appoint, cette proportion bondit à 155 %.

L’agence de santé publique indique disposer de 297 lits en soins intensifs dans la province.

Éclosion dans des hôpitaux

L’AHS signale également des éclosions dans ses hôpitaux dans des services autres que ceux consacrés aux patients atteints de la COVID-19.

L’Hôpital général de Rockyview, à Calgary, témoigne d’éclosions dans son service de soins palliatifs et dans trois autres de médecine générale.

Ces éclosions auraient mené au décès de trois patients.

Le Centre médical Foothills, un des plus gros hôpitaux de l’Alberta, rapporte des éclosions dans les services de cardiologie, de transition, d’accident vasculaire cérébral et de neurologie.

La Dre Stephanie Smith, spécialiste en maladies infectieuses à l'Université de l'Alberta, indique qu’il s’agit d’une situation difficile à gérer pour les hôpitaux.

Plus la COVID circule dans la communauté, plus le risque de contracter la COVID-19 à l’hôpital augmente, informe-t-elle.

Un patient admis pour une raison autre que la COVID-19 peut néanmoins être asymptomatique et propager le virus dans l’hôpital, souligne l’experte en santé.

L’Association médicale de l’Alberta s’inquiète

L’Association médicale de l’Alberta (AMA) a interpellé le gouvernement mardi pour ramener des mesures sanitaires plus rigoureuses.

Des actions immédiates sont nécessaires étant donné l’augmentation des cas [d’infection] et les hospitalisations, affirme l’AMA dans une déclaration.

Il est peu probable que les mesures établies le 3 septembre aient un impact [...] afin d’empêcher la progression de cette [quatrième] vague assez rapidement. Toutes les mesures doivent être considérées, incluant le passeport vaccinal.

Le pourcentage de personnes non vaccinées ou ayant reçu une seule dose de vaccin contre la COVID-19 dans les unités de soins intensifs de la province est de 91 %.

Cette proportion descend à 73,5 % pour les hospitalisations en dehors des soins intensifs.

L’Alberta dispose présentement de 286 lits de soins intensifs, incluant les lits d'appoint.

Edmonton est la région qui a le plus de cas actifs (5323), suivie par celle de Calgary (5136). Le Nord est la troisième région la plus touchée (3249 cas actifs).

Jusqu’à maintenant, 79,4 % des Albertains admissibles ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, et 71,3 % sont complètement vaccinés.

Depuis le début de la pandémie, 2471 personnes ont perdu la vie en raison de la maladie.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !