•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rivière-du-Loup accepte la meilleure offre reçue pour la construction de sa caserne

La maquette du nouveau projet de caserne incendie de Rivière-du-Loup.

La caserne incendie de Rivière-du-Loup sera construite au coin des rues Témiscouata et Des Cheminots.

Photo : Gracieuseté : Ville de Rivière-du-Loup

Radio-Canada

La Ville de Rivière-du-Loup confirme qu'une nouvelle caserne incendie sera bel et bien construite dans le secteur Saint-Ludger. Elle a conclu une entente avec l'entreprise qui a fourni la meilleure offre lors de l'appel d'offres qui s'est conclu lundi.

La Ville octroie donc un contrat de 11 152 743 dollars à l'entreprise Marcel Charest et fils inc. de Saint-Pascal.

Les travaux doivent s'amorcer dès cette année. La Ville pourra donc se prévaloir de la subvention de 3,25 millions de dollars offerte par Québec à condition que les travaux soient commencés en 2021.

Par communiqué, la Ville reconnaît que le montant du contrat accordé dépasse de plusieurs centaines de milliers de dollars ses estimations quant aux coûts de construction de la caserne.

Il faut assumer le fait que peu importe la solution retenue, l’investissement requis est élevé, mais servira pour les 50 ou même les 60 prochaines années, souligne la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, dans le communiqué.

La Ville souhaite assumer l'écart des coûts avec une partie des surplus accumulés non affectés.

L'édifice Rosaire-Gendron, à Rivière-du-Loup.

La possibilité de rénover l'édifice Rosaire-Gendron avait été étudiée avant d'être rejetée. Le bâtiment accueille présentement la caserne incendie et le poste de la Sûreté du Québec à Rivière-du-Loup. (Archives)

Photo : Radio-Canada

La Ville rappelle qu'elle avait évalué la possibilité de rénover sa caserne de l'édifice Rosaire-Gendron, mais que l'analyse des besoins des utilisateurs de la caserne et l’ajout de nouvelles normes de construction et de sécurité sont venus confirmer la nécessité de trouver un nouvel emplacement pour construire en neuf.

La mairesse de Rivière-du-Loup doit réagir à cette annonce lors d'un point de presse mercredi matin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !