•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comédien d’origine québécoise Norm Macdonald est décédé à 61 ans

L'homme parle dans un micro sur scène.

Norm Macdonald au festival KAABOO à San Diego en 2017

Photo : amy harris/invision/ap / Amy Harris

Radio-Canada

Né en 1959 à Québec, Norm Macdonald a succombé mardi, à Los Angeles, à un cancer dont il n’avait jamais parlé publiquement. Il était notamment connu pour avoir participé à la célèbre émission américaine Saturday Night Live (SNL).

Selon son frère Neil Macdonald, l’acteur et humoriste souffrait depuis longtemps d'une leucémie. Il n’en a pas parlé, car il ne voulait pas que cela affecte son jeu comique. Il ne voulait pas que cela change la manière dont il était perçu… Il voulait continuer, a expliqué Neil Macdonald, par téléphone, depuis Los Angeles.

Il a fait de gros efforts pour le cacher à tout le monde, sauf à sa famille. [...] Nous espérions qu’il vive plus longtemps, mais [son état] a empiré le mois dernier, il est allé à l’hôpital et n’en est jamais ressorti.

De multiples réactions

Le monde était beaucoup plus drôle grâce à Norm Macdonald. Nous avons perdu un humoriste de génie et un grand Canadien, a réagi le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, sur Twitter.

L'émission SNL lui a aussi rendu hommage dans un message. Il y a tellement de choses chez Norm qui vont nous manquer, de son intégrité sans faille à sa générosité en passant par sa capacité constante à surprendre. Mais, par dessous tout, il était franchement drôle.

De son côté, l'humoriste et animateur de télévision Conan O'Brien a dit, sur Twitter, qu'il était dévasté. Norm est le comique le plus unique que j'ai jamais rencontré. Il était drôle sans relâche et sans compromis. Je ne rirai plus jamais aussi fort.

De Valcartier à Los Angeles

Norm Macdonald a grandi au Québec, son père travaillant à la base des Forces canadiennes Valcartier.

Il avait commencé sa carrière comme humoriste dans des clubs au Canada, développant un style pince-sans-rire qui a fait sa marque et qui a influencé d’autres humoristes de sa génération.

Après avoir travaillé comme scénariste pour l’émission américaine The Dennis Miller Show, puis pour la série comique Roseanne au début des années 1990, Norm Macdonald a intégré la distribution de Saturday Night Live en 1993.

Pendant trois saisons, il a notamment présenté le segment Weekend Update de cette populaire émission diffusée sur NBC.

Si son humour ironique et tranchant avait divisé le public à l’époque, son refus des blagues faciles et son côté grivois lui avaient permis d’avoir des fans fidèles.

Au cours de la saison 1997-1998, Norm Macdonald a été remplacé par Colin Quinn à Weekend Update, une décision de Don Ohlmeyer, qui était alors président de la division côte ouest de NBC et qui voulait remédier à de mauvaises cotes d’écoute.

Toutefois, Norm Macdonald estimait que cette décision avait été motivée par son refus de renoncer à des blagues controversées au sujet d’O.J. Simpson, qui était accusé d’avoir tué son ex-femme.

Télé, cinéma et doublage

Après son départ de SNL, Norm Macdonald a joué dans la comédie Sale boulot (Dirty Work), réalisée par Bob Saget. Ce film a été un échec commercial à sa sortie, en 1998, mais il est devenu culte par la suite.

Il est aussi apparu dans des films comme Animal (The Animal) et dans des émissions télévisées comme The Tonight Show with Conan O'Brien.

Il a également prêté sa voix à plusieurs films, dont des longs métrages de la série Docteur Dolittle, et à des séries telles que Mike Tyson Mysteries et Family Guy

Norm Macdonald avait aussi créé plusieurs émissions. Entre 1999 et 2001, il a interprété et coécrit la comédie de situation The Norm Show

Entre 2013 et 2016, Norm Macdonald a animé Norm Macdonald Live, un balado audio et vidéo dans lequel il faisait des entrevues avec des personnalités.

En 2018, il a lancé 10 épisodes de son émission Norm Macdonald Has a Show sur Netflix.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !