•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mission accomplie pour le projet Mobile A-T du GIRAT

Une tour de téléphonie cellulaire.

Une tour de téléphonie cellulaire (archives)

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Tanya Neveu

Mobile A-T a complété l’installation et la mise en service de ses 32 nouveaux sites cellulaires LTE sur l’ensemble du territoire de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le projet Mobile A-T est piloté par le GIRAT depuis le printemps 2018. 20 millions de dollars ont été investis afin de rendre opérationnels ces 32 sites.

Le dernier site a été complété lundi dans la réserve faunique La Vérendrye.

Le projet s’est fait à l’intérieur du budget de 20 millions de dollars, donc sans dépassement de coût et également dans les temps pour 30 des 32 sites prévus au projet, indique le président du GIRAT, Alexandre Binette.

Il y a seulement deux sites qui ont accusé un léger retard, soit celui du lac Duparquet qui a été livré au mois de mai et celui du Domaine dans la réserve faunique La Vérendrye qui a été mis en service officiellement lundi, ajoute-t-il.

Le projet Mobile A-T a permis d’augmenter de 1000 kilomètres additionnels la couverture routière afin d’assurer la sécurité des voyageurs.

Je pense que c’est un projet quand même exceptionnel, étant donné que Mobile A-T était, selon Bell, le plus important projet privé de déploiement cellulaire au Canada, poursuit M. Binette.

Environ 16 000 personnes supplémentaires ont maintenant accès à un réseau cellulaire, alors qu’elles n’étaient pas desservies avant 2018.

On passe de 85 % de la population qui était couverte à environ 95% de la population régionale. Ce qui fait que l’Abitibi-Témiscamingue, pour une région excentrique, est une des mieux couvertes au niveau cellulaire, au Québec, croit Alexandre Binette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !