•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse reporte au 4 octobre la dernière phase de son plan de déconfinement

Robert Strang parle aux côtés de Michelle Thompson en conférence de presse.

Le docteur Robert Strang (à droite), médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, et Michelle Thompson (à gauche), ministre de la Santé de la Nouvelle-Écosse, le 14 septembre 2021 à Halifax.

Photo : Len Wagg / Communications Nouvelle-Écosse

Maya Chebl

« Il est important de garder le statu quo un peu plus longtemps. » La ministre de la Santé et du Mieux-être, Michelle Thompson, annonce que la Nouvelle-Écosse restera dans la quatrième phase de son plan de déconfinement quelques semaines de plus.

La cinquième et dernière phase de son plan entrera donc en vigueur le 4 octobre, en même temps que le passeport vaccinal.

Cette décision est notamment motivée par la montée des cas dans les autres provinces des Maritimes. La santé publique espère également atteindre un taux de vaccination de 75 % d'ici la date butoir.

Le maintien de la quatrième phase signifie, entre autres, que le port du masque sera toujours requis dans les espaces publics intérieurs et dans les écoles.

Plus de détails sur le passeport vaccinal

Le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Robert Strang, a fourni plus de détails sur l'application du passeport vaccinal lors du point de presse, mardi.

À partir du 4 octobre, il sera exigé dans la plupart des activités dites de loisirs, comme les bars, les restaurants avec des salles à manger ou des terrasses, les casinos, les gymnases, les musées et les bibliothèques.

Il en va de même pour les festivals et les activités culturelles et artistiques - intérieures et extérieures - qui ont des points d’entrée spécifiques.

La présentation de cette preuve vaccinale sera aussi obligatoire pour les activités parascolaires intérieures et extérieures, y compris les sports.

Certaines exemptions existent. Par exemple, aucune preuve ne sera demandée pour accéder aux magasins de détail, aux institutions financières, aux restaurants à restauration rapide et aux lieux de culte.

L’accès ne sera pas non plus contrôlé dans les lieux offrant des services gouvernementaux et de santé.

Les enfants qui ont eu 12 ans entre le 1er janvier et le 4 octobre auront jusqu'au 31 décembre pour obtenir leur preuve de vaccination. Les enfants qui atteindront l'âge d'admissibilité à la vaccination après le 4 octobre auront un délai de trois mois pour se faire vacciner.

66 nouveaux cas dans les dernières 24 heures

La Nouvelle-Écosse signale 66 nouveaux cas de COVID-19 mardi, ce qui porte le nombre total de cas actifs à 173 dans la province.

La santé publique déclare une éclosion d’envergure dans le secteur du nord. Plusieurs des personnes infectées ne sont pas vaccinées.

Cinq cas sont détectés dans le secteur du centre. On y observe des signes d’une transmission communautaire, notamment au sein de la population des 20 à 40 ans qui n’ont pas de statut vaccinal et qui prennent part à des activités sociales.

D’ailleurs, 92,2 % des infections signalées depuis le 15 mars touchent des personnes non vaccinées.

Quatre personnes sont actuellement hospitalisées, mais aucune n’est aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !