•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois manifestantes antimasque plaident non coupables à Edmundston

Des gens et des policiers devant des ascenseurs.

Une vingtaine de manifestants ont tenté d'entrer dans le palais de justice d'Edmundston le 11 mai 2021.

Photo : Radio-Canada / Bernard Lebel

Radio-Canada

Trois femmes ont comparu mardi matin à la cour provinciale d’Edmundston pour répondre à des accusations d'avoir enfreint la loi sur les mesures d'urgence en omettant de mettre un couvre-visage lors d'un rassemblement à l'entrée du palais de justice d'Edmundston le 11 mai dernier.

Deux étaient présentes et on enregistré un plaidoyer de non-culpabilité. Elles subiront leurs procès les 27 et 28 avril 2022.

L'avocat de Pierrette Bérubé, Jonathan Clavette, a enregistré un plaidoyer de non-culpabilité pour elle ce matin et son procès a été fixé à la fin mars 2022. Pierrette Bérubé a déjà plaidé non coupable à des accusations de voies de fait contre un policier et d'entrave au travail des policiers lors des incidents du 11 mai dernier. Le procès englobe l'ensemble des accusations.

Une autre accusée était absente pour cause de maladie. Sa cause a été ajournée au 5 octobre pour son plaidoyer.

D’après les informations de Bernard Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !