•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zoom implantera la traduction en temps réel pour 12 langues

Une femme portant des écouteurs discute avec une autre femme par vidéoconférence sur ordinateur.

Zoom a annoncé plusieurs nouveaux outils d'accessibilité lundi.

Photo : Getty images/iStock / Antonio Diaz

Radio-Canada

Imaginez discuter par appel vidéo avec une personne située sur un autre continent, sans la barrière linguistique. Ce sera possible en 2022 sur le logiciel de vidéoconférence Zoom, si l’on se fie à une démonstration de l’entreprise lors de son événement annuel Zoomtopia lundi.

De l’anglais au japonais en passant par l’allemand, le portugais et le coréen : Zoom compte offrir à ses utilisateurs et utilisatrices la traduction en temps réel pour 12 langues.

L’outil a recours à des algorithmes d’intelligence artificielle pour transcrire d’abord en texte les mots prononcés, les traduire dans la langue souhaitée, puis les convertir vocalement.

Rappelons que l’entreprise a mis la main sur Kites en juin dernier, une jeune pousse allemande spécialisée dans la fonction de traduction en temps réel.

Plus d’accessibilité

Zoom a également dévoilé lundi qu’elle comptait ajouter 30 langues à son service de transcription automatique, actuellement offert qu’en anglais. Cette fonction, appréciée des personnes malentendantes et sourdes, permet de sous-titrer en temps réel les discussions des collègues ou des proches.

La traduction de gestes avec les mains – par exemple un pouce retroussé et une main levée – en réaction émojis est également à l’étude par l’entreprise, une technologie déjà offerte sur l’iPad, d’Apple.

Des tests sur la transcription automatique et la traduction en direct sont prévus au début de l’année prochaine, pour un déploiement d’ici la fin de 2022.

Un tableau blanc revisité

Les adeptes du tableau blanc de Zoom, qui permet de griffonner collectivement sur une feuille lors de réunions sur l’application, auront accès à de nouvelles fonctionnalités. Parmi les plus notables, il y aura la possibilité de consulter ces tableaux hors de l’appel vidéo, et ce, d’ici la fin de l’année 2021.

L’an prochain, il sera également possible de connecter le logiciel de vidéoconférence et son outil de tableau blanc à Horizon Workrooms, cette nouvelle application de Facebook qui transpose les réunions de télétravail en réalité virtuelle.

Avec les informations de Mashable, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !