•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blanchi par l’UPAC, Louis-Charles Thouin rentre à la CAQ

Louis-Charles Thouin se tient dans un cadre de porte. Il sourit en tenant des lunettes dans ses mains.

Le purgatoire du député Louis-Charles Thouin est terminé.

Photo : Facebook de Louis-Charles Thouin

Radio-Canada

Le député de la circonscription de Rousseau, qui faisait l’objet d’une enquête pour conflits d’intérêts, réintègre le caucus de la Coalition avenir Québec (CAQ), presque six mois après s'en être retiré, le temps de permettre à l'Unité permanente anticorruption (UPAC) de faire son travail.

Louis-Charles Thouin était sur la sellette pour des dossiers liés notamment au dézonage de terres agricoles dans Lanaudière et l'octroi d'un contrat à la SPCA Lanaudière Basses-Laurentides alors qu'il était maire de Saint-Calixte.

Or, l'UPAC a fait savoir mardi qu'elle fermait son enquête, puisque, selon elle, aucun crime n'a été commis.

Déjà, fin avril, le député Thouin avait été blanchi par la commissaire à l'éthique de l’Assemblée nationale. Ariane Mignolet avait jugé qu'il n'avait pas commis de manquement au code d'éthique des élus.

Elle avait toutefois noté que M. Thouin avait manqué de prudence et de clairvoyance compte tenu de ses liens avec le dossier.

Ayant été lié de près à ce dossier en raison de ses fonctions antérieures, le député aurait dû raisonnablement s'attendre à ce que son implication comme député soulève un questionnement, avait souligné la commissaire.

 Je me suis toujours impliqué en politique avec intégrité

Dans ce contexte, le président du caucus caquiste Mario Laframboise a fait savoir mardi que Louis-Charles Thouin pouvait dès aujourd'hui revenir siéger au sein du parti.

Ces derniers mois, j’ai collaboré pleinement avec toutes les instances afin de défendre ma réputation, a fait savoir le principal intéressé par voie de communiqué mardi, précisant qu'il s'était toujours impliqué en politique avec intégrité.

Je suis très heureux aujourd’hui de retrouver mes collègues et de pouvoir représenter les citoyennes et les citoyens de Rousseau au sein du gouvernement de la CAQ, a-t-il ajouté.

Le territoire de la circonscription de Rousseau correspond parfaitement à celui de la MRC de Montcalm, dans la région de Lanaudière. Elle comprend notamment les municipalités de Saint-Lin-Laurentides, Sainte-Julienne et Saint-Calixte.

Avec des informations de Martine Biron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !