•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

633 nouveaux cas de COVID-19 au Québec et 7 décès de plus

Beaucoup de personnes déambulent sur une rue piétonne.

Le Québec compte 633 nouveaux cas de COVID-19, mardi, et sept nouveaux décès.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Les autorités sanitaires du Québec recensent 633 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures. De plus, sept nouveaux décès liés à la maladie ont été enregistrés.

En comparaison, la santé publique avait recensé 515 cas mardi dernier.

Le bilan des pertes de vie attribuables à la COVID-19 s’établit actuellement à 11 312 au Québec.

Ces dernières 24 heures, le nombre d’hospitalisations a augmenté de 3 pour un total de 230 dans les hôpitaux de la province. Il s'agit d'une hausse de 34 % par rapport aux 171 hospitalisations enregistrées il y a une semaine.

De ce nombre, 78 patients sont traités aux soins intensifs, soit une augmentation de 3 par rapport à la veille.

Les opérations de dépistage se poursuivent pendant ce temps sur l’ensemble du territoire, où 21 079 prélèvements ont été effectués le 12 septembre (taux de positivité : 2,7 %).

Depuis le début de la pandémie, il y a eu 399 058 cas confirmés dans la province. Par ailleurs, le nombre d'éclosions est passé de 298 à 439 en une semaine.

L’évolution de la COVID-19 au Québec

Les 18-29 ans rattrapent leur retard

Sur Twitter, mardi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a répété que les nouvelles hospitalisations sont majoritairement chez des personnes qui ne sont pas adéquatement vaccinées.

La vaccination a un réel impact pour diminuer la charge virale et la gravité des symptômes.

Une citation de :Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

La vaccination n'empêche pas forcément d'attraper la COVID-19 ou d'être hospitalisé, puisque 24 % des cas positifs enregistrés dans le dernier mois l'ont été chez des personnes vaccinées (de même que 19 % des hospitalisations). Mais une personne vaccinée a 9 fois moins de risques d'attraper la COVID-19 et a 34 fois moins de risques d'être hospitalisée qu'une personne non vaccinée, selon les calculs du gouvernement.

Plus de 15 213 doses supplémentaires ont été administrées aux Québécois, soit 14 116 injectées au cours des dernières 24 heures et 1097 doses avant le 13 septembre.

La santé publique ajoute aussi au bilan 151 044 doses administrées hors de la province, ce qui porte à 12 801 537 le nombre de doses de vaccin injectées à des Québécois depuis le début de la campagne de vaccination, en décembre dernier.

Dans la dernière semaine, environ 19 000 jeunes âgés de 18 à 29 ans 12 000 autres, âgés de 30 à 39 ans, ont retroussé leur manche pour recevoir une première dose.

Passeport vaccinal : fin de la période de grâce

Le ministre Dubé a par ailleurs rappelé que des sanctions s’appliqueront, dès mercredi, aux commerçants et aux citoyens qui n’appliqueront pas le passeport vaccinal dans les lieux visés.

L’entrée sera refusée aux clients qui ne sont pas adéquatement vaccinés, a-t-il déclaré, ajoutant qu'il était encore possible, pour ces personnes, d’aller chercher deux doses.

Délestage et réorganisation

En raison des pénuries très importantes de personnel dans les établissements de santé, le ministre Dubé a affirmé que délestage et réorganisation des services étaient à craindre, dans les semaines à venir.

M. Dubé dit préférer qu'on redirige des services à certains endroits plutôt que d'offrir des services qui ne sont pas sécuritaires pour les employés ou pour les patients.

Il a cité l'Abitibi-Témiscamingue en exemple : à Senneterre, notamment, on aime mieux fermer les urgences pendant quelques heures plutôt que de les maintenir ouvertes 24 heures sur 24 avec des gens qui sont totalement épuisés.

Cette situation en Abitibi n'est pas liée à la COVID-19, a précisé M. Dubé.

Ces mesures sont destinées à éviter les bris de service non planifiés, a-t-il encore ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !